Rencontre Nuit debout / CGT

par L’équipe de Fakir 28/04/2016

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Une délégation de Nuit debout a rencontré, ce jeudi 28 avril à midi, Philippe Martinez et Catherine Perret de la Confédération CGT.

Ça a pas mal discuté sur « où en est l’intersyndicale ? pourquoi ça part pas en grève sectorielle ? etc. » Un peu concrètement il en ressort que :
1 / à l’invitation de Nuit debout, et notamment de la Commission grève générale, Philippe Martinez interviendra à l’Assemblée générale place de la République, ce soir vers 18 h, en même temps que des salariés en lutte, et d’autres syndicalistes ; sauf si ça chauffe avec la police.

2 / Philippe Martinez reviendra place de la République le dimanche 1er mai, vers 20 h, pour une discussion débat avec Eric Beynel, de Solidaires, et des questions sélectionnées par les commissions : « où en est l’intersyndicale ? pourquoi ça part pas en grève sectorielle ? etc. »

3 / le mardi 3 mai, le projet de loi entre en discussion à l’Assemblée nationale. Pour l’instant, deux initiatives sont prévues devant l’Assemblée, l’une menée par l’intersyndicale, l’autre par Nuit debout (avec des assos, des collectifs citoyens, etc.). Des discussions auront lieu pour rapprocher, un peu, ces deux initiatives.

De façon plus générale, un dialogue est ici entamé, et il est convenu qu’il sera poursuivi, avec la CGT mais aussi avec toutes les organisations qui l’accepteront, le souhaiteront.
Bon, c’est pas simple, mais on arrive à quelques trucs…

(Fakir proposera, le lundi 2 mai, vers 19 heures, place de la République, dans un coin, une discussion sur « l’étape d’encore après », avec quelques idées qu’on a en réserve.)

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 29 avril 2016 à 14:22, par Giraud Karine En réponse à : Rencontre Nuit debout / CGT

    Bonjour,

    On sent pas mal de réticences du mouvement NuitDebout à l’égard des syndicats. Je peux comprendre, et leur force est aussi leur indépendance, pourtant, sans mobilisation des salariés pour bloquer l’économie, ça n’ira pas loin.

    La grève générale ne se décrète pas, c’est pas facile de faire se bouger les salariés, surtout pour des enjeux qui (le pensent-ils) ne les touchent pas directement, ils faut beaucoup d’énergie des militants.

    Le tout est de faire rencontrer et se parler ces deux univers. Je suis syndicaliste et je suis (suivre) NuitDebout assidument. Je pense que ça viendra des bases, pas forcément des Responsables.

    En tout cas, merci pour votre implication, c’est aussi grâce à vous si cette convergence se construit. Et c’est tout le défi.
    Toute ma sympathie et on vous attend à Nantes pour une projection de Merci Patron à NuitDebout...?

  • Le 29 avril 2016 à 14:09, par Hélène En réponse à : Rencontre Nuit debout / CGT

    Je voulais savoir si c’est vrai, comme il le prétend, que Mailly n’a pas été invité jeudi soir place de la république ?
    Une syndiquée F.O. présente jeudi soir place de la République et qui a apprécié la venue de Martinez

  • Le 29 avril 2016 à 09:51, par Magdala Schlokhoff En réponse à : Rencontre Nuit debout / CGT

    I ❤ FAKIR.

  • Le 28 avril 2016 à 20:27, par AgatheNRV En réponse à : Rencontre Nuit debout / CGT

    Il faut que P.Martinez comprenne que nous n’attendons pas d’un responsable syndical qu’il trouve normal qu’un président normal recase son prédécesseur Le Paon. On attend de lui qu’il dénonce cette collusion afin de nous assurer de son émancipation de ce pouvoir. Il n’y a pas de copinage seulement l’intérêt général. A les voir ces responsables syndicaux mettre tellement de temps à organiser et synchroniser des actions contre le pouvoir, nous, le peuple avons toutes les raisons de douter de leur indépendance surtout quand P.Martinez défend l’indéfendable.

  • Le 28 avril 2016 à 18:10, par Scall En réponse à : Rencontre Nuit debout / CGT

    Enfin un rapprochement .
    Même si il est encore empreint de réserve ,le dialogue est amorcé.
    Bravo a la CGT et a NUIT DEBOUT d oser afficher cette initiative au grand jour.

0 | 5 | 10