« Leur faire peur »

par L’équipe de Fakir 18/02/2016

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Entre NDLL, Goodyear, l’état d’urgence... ça bouge en ce moment. Mais de façon séparée, isolée. Alors on propose de se retrouver le 23 février à la Bourse du travail pour tenter de construire une initiative commune.

« Leur faire peur »

Le 23 février - À la Bourse du Travail, à partir de 19 h

La même semaine quasiment, on a eu une manif contre Notre-Dame-des-Landes, une deuxième contre l’état d’urgence, une troisième contre la condamnation des Goodyear, une quatrième contre la réforme des collèges. Alors que toutes ces luttes ont une cause commune : une oligarchie qui a pris le contrôle de l’économie, des médias, de la Justice, du gouvernement (fût-il « socialiste »).

Tant qu’on ira de façon séparée, on perdra.
Donc, l’objet de cette rencontre, au-delà des prises de parole en public, c’est que se croisent des rouges et des verts, des prolos et des intellos : pouvons-nous aller vers une initiative commune ? Contre l’extrême droite, la droite de droite et la « gauche de droite », peut-on rouvrir l’espérance ?

La forme qu’on propose :
1 – un in  : salle Ambroise Croizat, des interventions en tribune de cinq minutes (rythmées par la Fanfare invisible) ;
2 – un off  : des discussions autour d’un punch dans les salles à côté, pour faire prendre langue et sonder les cœurs ;
3 – retour dans la grande salle pour une synthèse et une proposition d’initiative mise au vote.

Le programme est en construction, mais en gros y aura :
- des syndicalistes (de Goodyear, PSA, la Confédération paysanne) ;
- des militants écolos (de NDDL, contre Monsanto) ;
- des intellos : Hervé Kempf, Gérard Mordillat, Frédéric Lordon.

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

0 | 5