François Ruffin : « Au populisme de droite il faut opposer un populisme de gauche »

par L’équipe de Fakir 15/12/2016

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 17 décembre 2016 à 16:28, par Yves CHEVALIER En réponse à : François Ruffin : « Au populisme de droite il faut opposer un populisme de gauche »

    Monsieur François RUFFIN,
    J’ai grand plaisir à vous lire régulièrement dans FAKIR.
    J’aimerais assister à ce débat RUFFIN / SEUX.
    Malheureusement, l’individu en question n’en aura probablement pas le courage. Dommage...
    Je vais suivre votre candidature aux prochaines législatives.
    Merci pour vos courageuses actions !
    Yves CHEVALIER

  • Le 17 décembre 2016 à 13:55, par Eve En réponse à : François Ruffin : « Au populisme de droite il faut opposer un populisme de gauche »

    Merci François ! Ça fait du bien d’entendre enfin un vrai discours de gauche. Tout mon soutien dans la de marche qui est la tienne de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout vas. Fakirement 😉

  • Le 17 décembre 2016 à 13:53, par jacques toledano En réponse à : François Ruffin : « Au populisme de droite il faut opposer un populisme de gauche »

    Cher François RUFFIN.
    Bonjour.
    Je vous souhaite une bonne continuité, et réussite, de vos differents engagements.

    J admire votre courage maintenu, transparent et ferme, face aux differents basculements droitiers des sociaux democrates trahissant les milieux modestes. Je me demande regulierement qui ces sociaux democrates representent ? Lors des congres et des elections, ils defendent des positions de gauche. Et lors de leurs mandats ils baissent immanquablement les objectifs. Que leurs arrivent ils ? :
    Des candidats déjà touchés par Alzheimer ? Des agents manipules par leurs adversaires ? Pourquoi accorder des subventions-défiscalisions aux riches ? Des carriéristes-privatisateurs du Commun ? Des parleurs pour decourager la population modeste à aller voter et/ou à se representer aux elections ? Des antidemocrates ? …

    Notre Democratie n’a pas cessé de reculer (appropriation des richesses par quelques individus), ne faut-il pas installer une « institution » capable de mesurer les exercices des pouvoirs et les resultats des mandats, les ecarts observés.
    Nous avons des tribunaux pénaux avec des jurys populaires. Ne pouvons-nous pas instaurer des tribunaux assemblées élues avec des jurys populaires ? La démocratie est, par excellence, une école et une réinvention permanentes tant pour les citoyens, que pour les partis et que pour les elus.

    JT

  • Le 17 décembre 2016 à 12:38, par Berthelot Jacques En réponse à : François Ruffin : « Au populisme de droite il faut opposer un populisme de gauche »

    Bravo et merci François RUFFIN !
    L’exercice doit être difficile, face à une radio que certain disent de « gauche » , avec D SEUX laquais de la finance qui monopolise la parole sur l’économie et des journalistes arrogants , hargneux dès qu’ils ont en face d’eux des représentants de la gauche sociale, syndicale.
    Merci de réhabiliter le mot « populisme ».

    Si on ouvre le Petit Larousse on peut lire :
    Mouvement littéraire qui s’attachait à la description de la vie et des sentiments des milieux populaires . Idéologie et mouvement politiques des années 1870 en Russie , préconisant une voie spécifique vers le socialisme. Idéologie de certains mouvements de libération nationale en Amérique Latine notamment.
    Le mot est devenu chez les nouveaux chiens de garde quelque de sale, répugnant.

  • Le 17 décembre 2016 à 11:57, par le Guern Danielle En réponse à : François Ruffin : « Au populisme de droite il faut opposer un populisme de gauche »

    Très bonne interview de François Ruffin qui ne s’est pas laissé démonter par Léa Salamé.
    Evidemment, j’ai vu son documentaire « Merci patron » et depuis, j’achète régulièrement Fakir.
    J’ai fait connaître les deux à mes amis que je sais proches de mes idées de gauche, donc j’oeuvre en permanence pour faire connaître les différences qui existent encore entre la droite et la gauche qu’on voudrait nous faire croire comme disparues.
    Merci encore à Fakir et François Ruffin et ses équipes pour toute l’énergie que vous déployez.
    Un grand BRAVO !

0 | ... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | ... | 75