Bonne résolution : le tirage au sort des éditorialistes !

par François Ruffin 02/01/2017

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Pour cette année 2017, Fakir s’y résout : des antennes et des plateaux, il faudrait virer tous ces experts !

C’était hier, dimanche 1er janvier, dans Questions politiques, sur France Inter :

L’animateur, Nicolas Demorand : Fabien est au standard.
Fabien, auditeur donc : Bonjour à vous. Je me mets à faire à des rêves politiques, premièrement qu’on prenne en compte les votes blancs, l’abstention. Deuxièmement, qu’on ait une belle assemblée nationale, moitié de députés tirés au sort, moitié élus à la proportionnelle. Voilà, c’est le genre de rêves que je fais.
Arnaud Le Parmentier, du Monde : Y a des endroits où il y a du tirage au sort ? Parce qu’à part Athènes et mes souvenirs de grec ancien, je n’ai aucun souvenir de tirage au sort.
Marcel Gauchet, l’invité : Je crois qu’il y a toute une série d’expériences, dans des petits pays à ma connaissance…
Arnaud Le Parmentier  : Est-ce que dans un pays comme la France, ça a quelque chose d’un tout petit peu raisonnable d’avoir du tirage au sort ? Un métier où être ministre, être député, c’est faire des lois très complexes, est-ce que ça a un sens de faire du tirage au sens en prenant des gens…

Il faut entendre Arnaud Le Parmentier prononcer ça, avec sa bouche en cul de poule, sa suffisance, sa certitude d’appartenir à ce monde, de ministres, de députés, et de partager avec eux cette fameuse « compétence ». Que, dans un pays (démocratique) comme la France, la majorité des Français, employés et ouvriers, soit exclus de l’Assemblée nationale, voilà qui n’a pour lui rien de déraisonnable. C’est que le directeur éditorial du Monde, chroniqueur les lundi mardi mercredi dimanche sur France Inter, et le jeudi dans le 28 minutes d’Arte, partisan déchaîné du libre-échange, de Bruxelles, de l’Euro, du Tafta, anti-Grecs, anti-protectionniste, bref, garanti 100 % pensée unique, Arnaud Leparmentier prévoit la suite : le tirage au sort des éditorialistes (car de cette arène médiatique-là également, la majorité des Français est exclue).
Il n’est pas certain qu’on y gagne en « compétence ».
Mais à coup sûr, le ton y perdra en arrogance…

Alors, voilà ma bonne résolution pour 2017 (car résolus nous le sommes) : qu’on dégage les Arnaud Leparmentier, Laurent Joffrin et autres Dominique Seux des antennes. Que ça change un peu, qu’ils prennent notre place sur les strapontins, qu’on leur octroie quelques minutes de « débat », à l’occasion, pour se prévaloir de « pluralisme ».

Prenez ça pour mes meilleurs vœux fakiriens : on lâche rien !

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 7 janvier 2017 à 11:00, par L. A. En réponse à : Bonne résolution : le tirage au sort des éditorialistes !

    Bonjour à tous
    Ce que Sa Suffisance Le Parmentier oublie dans son raisonnement de hamster, c’est que rien ne dit qu’on ne puisse tirer au sort parmi des gens compétents (c’est tout bête). Il oublie aussi que, du ministre au moindre décisionnaire en passant par les députés, tout ce monde-là travaille avec des conseillers, des adjoints, un bureau, des services rattachés… S’il s’imagine qu’un ministre de la Santé connaît toutes les formules chimiques des médocs mis en circulation, ou qu’un député connaît tous les Codes, les lois, les décrets et les arrêtés d’application dans tous les domaines, il fait preuve de son ignorance ou de sa mauvaise foi (ce qui est le plus vraisemblable). En fait, l’incompétent c’est lui.

  • Le 7 janvier 2017 à 10:59, par Marc Joigny En réponse à : Bonne résolution : le tirage au sort des éditorialistes !

    Bonjour les fakiriens !
    Arte à 28 minutes commence à donner l’exemple en invitant François, mais ailleurs, il y a un sacré boulot.
    France Culture se débrouille mieux que toutes les autres radios.
    En passant sur France Inter, ils sont tellement gendarmesques « attention les enfants, faut pas faire ça » qu’ils arrivent à me faire gueuler tout seul dans la pièce.
    France Intox, n’en parlons pas, hors coucours ;)
    A la télé, à part Arte qui a un énorme avantage : pas de bourrage de crâne publicitaire, je ne peux donner d’avis, je ne regarde plus !
    Bonne année à tout l’équipe !
    Marc

  • Le 7 janvier 2017 à 10:38, par Eric SABOURIN En réponse à : Bonne résolution : le tirage au sort des éditorialistes !

    En plus le nombre des auto-proclamés experts en tout genre ne cesse de croître dans les médias !

  • Le 7 janvier 2017 à 10:29, par Fister Patricia En réponse à : Bonne résolution : le tirage au sort des éditorialistes !

    J’écoutais l’émission assise à coté de ma Mère de 103 ans
    Je ne connaissais pas le visage de ce Monsieur qui semble aller avec la finesse de sa pensée
    J’étais révoltée aussi
    A bas les Abrutis.Un strapontin pour eux oui ,mais éjectable ,please !
    ma Mère est plus radicale :qu’on leur coupe la tête !
    Vive Fakir ,Vive vous tous ,Bonne Année
    ne lâchons rien
    Patricia (abonnée)

  • Le 7 janvier 2017 à 10:08, par viau martine et michel En réponse à : Bonne résolution : le tirage au sort des éditorialistes !

    qu’ils s’en aillent tous !!!!!!!

0 | ... | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | ... | 70