Un dernier rail pour la route

par Vincent Bernardet 11/05/2015

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Mory liquidé avec 2200 emplois à la clé, 500 chez Gefco, 600 chez Intermarché... Ça dégraisse sévère, ces temps-ci, chez les camionneurs. Le secteur se porterait-il mal ?
Au contraire : grâce à ces licenciements, la route demeure compétitive, la clé de voute du Capital en Europe.
Fakir revient sur quarante années d’histoire, met à nu des décisions. Car si le fret a explosé, si la route a conquis une hégémonie, si le rail se ramasse, si les routiers sont essorés, ce n’est pas le fruit de la fatalité. Mais bien d’une volonté politique, qui prévaut encore aujourd’hui. Malgré les beaux discours sur « l’écologie », « l’avenir de la planète », le « réchauffement climatique »...

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.