Merci Myriam ! Episode 6

par L’équipe de Fakir 21/03/2016

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

C’était promis, la ministre elle-même s’y engageait : son cabinet répondrait à notre petite question. Finalement, le ministère du Dialogue Social nous a claqué la porte au nez ! On a quand même dialogué socialement avec les vigiles...
Enfin, on ne se décourage jamais : rendez-vous pour un apéro en musique ce jeudi, à midi, au 127, rue de Grenelle. Au même moment, la loi El Khomri passera en Conseil des Ministres...

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 22 mars 2016 à 18:44, par olympe de Gouge En réponse à : Merci Myriam ! Episode 6

    Alors, il a démissionné le monsieur ?

  • Le 22 mars 2016 à 18:30, par Da Veiga Léo En réponse à : Merci Myriam ! Episode 6

    A jeudi Francois !

  • Le 22 mars 2016 à 15:48, par Mara En réponse à : Merci Myriam ! Episode 6

    Ils sont gonflés...édifiant !
    Merci les gars, c’est bien de les voir comme ça.

  • Le 21 mars 2016 à 23:07, par Jean En réponse à : Merci Myriam ! Episode 6

    Juste pour signaler une coquille :
    On a quand même dialoguait socialement ...
    à corriger en
    On a quand même dialogué socialement

    Merci pour votre action.
    Inutile de publier ce message.

  • Le 21 mars 2016 à 18:22, par Bona En réponse à : Merci Myriam ! Episode 6

    Quelle surprise ! Bon, François, tu as perdu ton temps. C’était prévisible. Tu es le journaliste des oubliés, le cinéaste des gueux, des snobés. Insiste dans cette direction, remets-toi dans ta selle et laisse tomber les ministères qui sont des gros nuls et qui ne servent qu’à la gestion de l’ordre établi. Ne te disperse pas ! Il y a plein de reportages à faire dans les campings et des cas intéressants à mettre en lumière et des choses gentilles et charmantes que tu sauras exalter.

0 | 5 | 10