Les amis du commissaire

par Vincent Bernardet 21/03/2016

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

« Le Commissaire mangeait à la maison il y a trois semaines ». En entendant ça à la fin d’une projo, j’ai un peu flippé. Mais finalement, ça c’est bien passé.

Hier soir, projection à Cucuron, petit village du Vaucluse.
À la toute fin de ma prise de parole, après avoir longuement discuté avec les derniers, en sortant des toilettes, je me fais « bloquer » par un couple de personnes âgées.
« On a bossé pendant 13 ans à LVMH ».

Gloups.

« Marc-Antoine Jamet était mon + 1, le Commissaire est un ami. Il mangeait à la maison il y a trois semaines encore ».
Je regarde à gauche, à droite. Pas d’échappatoire. Je suis seul, tout le monde est parti. Ils sont deux. Vieux, mais deux. Coup de pied rotatif jambe droite ? Prise du cobra ? Il va falloir y aller... ils veulent ma peau, c’est sûr.

« On l’aime bien, Jean-François, vous savez. Après tout ce temps passé avec. D’ailleurs il est flouté, son nom modifié... » Ma défense est un peu lâche. Mais mes poings sont serrés au fond de mes poches. Ils n’auront pas ma peau, les bougres.
À moins que...

« On voulait vous dire bravo pour le film. Jean-François, c’est exactement lui ! Les dialogues à la Audiard, la carrure, la prestance... il est toujours comme ça ! Et Marc-Antoine Jamet, bien fait pour lui ! Il le mérite. »

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 10 avril 2016 à 20:32, par loup En réponse à : Les amis du commissaire

    Une petite salle du Périgord vert, Dimanche, 80 spectateurs à la séance de 18h00, pour une petite ville de moins de 3000 habitants c’est pas mal !
    Ambiance sympa, on se connait presque tous. On a bien rigolé...
    Sérieux et si demain on disait tous « merci patron ! cassez vous les parasites ! »
    On pourrait construire du neuf sur leur ruine.

  • Le 3 avril 2016 à 22:52, par Françoise En réponse à : Les amis du commissaire

    Je viens de voir votre film « Merci patron » et je trouve que, vraiment, c’est quand même honteux pour un journaliste d’aller tromper le monde comme ça. Est-ce que ça vous plairait à vous qu’on vous ridiculise comme vous avez ridiculisé ce pauvre patron, et en plus, c’est pire, joué avec ses sentiments... Allez savoir si ça ne lui a pas fait beaucoup de mal que vous avez fait semblant de l’aimer. Parce que j’ai bien compris que vous faisiez semblant, monsieur Ruffin.
    Je vous propose pour vous racheter de refaire votre film avec un autre patron, puis d’en refaire un autre, et après encore un autre.... Je vous fais confiance pour trouver à la fois d’autres idées, car je crois que votre duplicité n’a pas de limites et que votre indifférence envers les souffrances que vous pourriez infliger à ces pauvres gens est proche de l’absolu, et d’autres victimes car nombreux encore sont les représentants de ce peuple besogneux et si mal compris, pourtant admirablement dévoué à ses propres intérêts ( je parle bien sûr de nos patrons au cas où, ne le prenez pas mal, vous auriez du mal à suivre ). Avec un peu de chance, et je vous le souhaite sincèrement, cela pourrait faire une excellente série télé.
    Ne me remerciez pas, je vous en prie.
    D’ailleurs, il est plus que temps de clore car je constate avec un certain effarement que je vous trouve, tout compte fait, absolument formidable. Formidable.
    J’arrête, je vais finir par m’abonner à votre journal...

  • Le 27 mars 2016 à 15:41, par Savigny Danielle En réponse à : Les amis du commissaire

    Bonjour,
    J’ai vu « Merci patron » hier à Montignac en Dordogne. J’ai été informée par une amie de Bayonne...
    Comme quoi l’information circule.
    Bravo pour ce que vous faîtes, si il se passe quelque chose que vous organiser ici, prévenez moi, je suis trop vielle (70) et fatiguée pour monter à Paris et manifester avec vous mais je suis de tout cœur avec vous.

  • Le 26 mars 2016 à 01:08, par THIERRY En réponse à : Les amis du commissaire

    UN GRAND MERCI POUR CE MAGNIFIQUE FILM !!!!!

    je l’ ai vu a ABBEVILLE ce vendredi.
    On est touché par par la famille KLUR ( et on pense aussi à tous les autres ).
    On ressort heureux de cette victoire que vous nous faites partager. Que de scènes surréalistes !!! la scène finale à l’AG est grandiose.
    J’espere que le film sera diffusé dans beaucoup plus de salles. je voudrais que tous mes amis puissent le voir !!!!
    En tout cas c’est bon a quel point vous leur faites peur, bravo !!! et... a la fin ,c’est nous qu’on va gagner !!!

    MERCI MERCI MERCI et continuez.....

  • Le 24 mars 2016 à 21:45, par salem En réponse à : Les amis du commissaire

    bon j’ai tout vu, les bandes annonces et le film à Paris Barbès.
    Puis j’ai envoyé une prière en l’air au dieu des couillons d’ouvriers employés OS, baisés depuis si longtemp, et j’ai eu ma part, et ça continu, pour que plein de ceux là y courrent volent et se remettent à ouvrir une petite vanne d’espoir.
    Cependant, alors même que c’est nous les plus forts parce que les plus nombreux, vraiment plus nombreux, comment se fait-il que c’est toujours nous les mêmes couillonnés par ce même système.
    Alors que le simple boycott cot côôôt, pour fermer les comptes banquaires des particuliers, d’une seule et unique banque, nous avons trop besoin d’un système banquaire pour les boycotter toutes.
    Orientés par les assos d’usagers, des banques puis des assurances puis des grandes surfaces des chaines distributions, et c’est la fin de l’obsolescence programmée, des assurances qui ne remboursent que peanuts des banksters etc ...
    Comme disait feu Cavanna sa majesté l’autre François, François moustache de gauloi, que ne referions nous si ...
    Voir le très beau docu de Denis Robert...
    Oui que ne ferions nous si tous les gars et les filles du monde voulaient ...
    Bon hé bé maintenant, c’est bien des choses à vous tous, en attendant ...

0 | 5 | 10