Le réveil des betteraves

par L’équipe de Fakir 22/02/2016

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Le samedi 12 mars, on vous donne rendez-vous devant le tribunal d’Amiens. Pour faire converger les luttes, pour combattre la résignation qui gagne les esprits. Pas pour se lamenter, non, pour inventer.

On vous donne rendez‑vous le samedi 12 mars à 14 h 30 devant le palais de justice d’Amiens.

Devant ce tribunal qui a condamné les Goodyear, mais aussi Xavier Mathieu et les Conti, et également les « neuf de la Conf’ » (qui avaient touché à trois boulons de la ferme des Mille vaches), pour essayer de rassembler tout ça.

Ensemble, on va pas se lamenter.
Non, on va inventer.
Quoi ? On sait pas encore.
Mais y aura plein de trucs.

De la musique, avec les Coquillettes, l’Arrache fanfare, la Compagnie Jolie Môme.
Y aura du théâtre pour les petits, avec Ch’Lafleur
et son académie.
On tournera avec vous des « vidéos de doléances », qu’on ira porter à qui vous voulez (votre maire, le président, un PDG).
On se fera peut-être une petite marche à travers la ville, pour se décrampir les guibolles.
On pondra ensemble des propositions de lois, avant d’interpeler nos députés.
On imaginera des actions percutantes et marrantes.

Que la colère s’allie à la fantaisie.
Ce sera un début, pas une fin.

Sans vous, on ne peut rien.
Avec vous, on peut beaucoup !

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 2 mars 2016 à 20:58, par Christophe GIBLOT En réponse à : Le réveil des betteraves

    L’Yonne n’est pas un département de Betteraves mais j’ai bien envie que ça change ! Il faut que les prolos reprennent la lutte et que les intellos les aident. Alors, pourquoi ne pas faire un bout de route ensemble ? Ouais, chacun peut faire un peu autour de chez lui pour qu’à la fin il y ait l’après, la République Sociale.
    Marchons !

  • Le 1er mars 2016 à 23:26, par Dominique Bonvarlet En réponse à : Le réveil des betteraves

    « Le pied ne va pas où le cœur ne veux pas »
    Jocelyne et Serge Klur y sont sûr que François Ruffin et pis FAKIR y savent mette les choses dans l’bon ordre
    Faux qu’on se bouge le 12 !

  • Le 29 février 2016 à 23:06, par Bienvenue En réponse à : Le réveil des betteraves

    Dit comme çà, c’est différent. J’étais dubitatif par rapport à votre discours ;
    Je suis partant pour le « autre chose »
    Affaire à suivre...

  • Le 27 février 2016 à 12:42, par sophie b En réponse à : Le réveil des betteraves

    Pour une betterave bruxelloise qui envisagerait de se joindre à tous les trucs à inventer du 12 mars, y aurait-il un accueil possible chez un autochtone pour la nuit de samedi à dimanche ? Je ronfle peut-être un peu mais je ne sens pas des pieds.
    Je suis preneuse aussi de faire le voyage avec une autre betterave qui partirait de Bruxelles. Le train est mon véhicule.

  • Le 25 février 2016 à 13:46, par Igor Logé En réponse à : Le réveil des betteraves

    Bravo pour ce nouveau site ! La classe.. /ouvrière/ et bon courage pour le 12 mars, pour ma part ça fait un peu loin ;)

0 | 5