Loi Travail : le dernier coup de rein !

par L’équipe de Fakir 27/05/2016

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Jeudi, Filoche m’a appelé : « Ca sent bon, il m’a dit, on va gagner ! » Je me méfie de ses pronostics trop optimistes. Mais aujourd’hui, je pense que oui, ça branle dans le manche en face, entre Le Roux, les députés socialistes, Valls, et de notre côté, les raffineries, les dockers, le nucléaire, les quotidiens qui ne paraissent pas, des blocages de partout sur les routes. Et dans les sondages BFM, 69 % des Français pour un retrait pur et simple de la loi El-Khomri !

C’est le moment.
C’est le moment d’y aller, de toutes nos forces.
C’est le moment de les enfoncer, avec un dernier coup d’épaule.
Voilà le calendrier de nos initiatives fakiriennes.

  • Mardi 31 mai, 19 h, Paris, à la Bourse du Travail
    Soirée : « Loi Travail, à l’abordage ! »
    Fakir viendra présenter sa campagne nationale : « Nous ne voterons plus socialistes ! »
    On fera le point sur toutes les batailles à mener au mois de juin : autour de la votation citoyenne, de l’euro, du meeting au Havre, de la manif du 14, peut-être une manif avant, etc.
    On aura des militants intellos et des intellos militants, de tous les secteurs en lutte – RATP, chimie, etc. mais attention : il ne s’agit pas d’une réunion de débats, mais d’organisation. On va se répartir les tâches, en petits groupes. Gérer de la logistique.
    Que nos troupes soient en ordre de marche !
  • Mercredi 1er juin, Marseille
    Première AG commune « Nuit debout – Syndicats »

    C’est la Provence qui montre l’exemple : sur le port de Marseille se tiendra la première Assemblée générale commune Nuit debout-Syndicats, avec un rassemblement départemental, les raffineries, le port, etc. (en présence de François Ruffin).
  • Jeudi 2 juin, Le Havre
    Meeting « Nous sommes la majorité ! »

    En partenariat avec l’intersyndicale du Havre, Fakir monte en Normandie, soutenir les raffineurs, les dockers, les portuaires, etc., avec Serge Halimi, Gérard Filoche, François Ruffin, Pierre Rimbert, Renaud Lambert (casting en cours).
  • Mardi 7 juin, Amiens et partout en France
    « Nous ne voterons plus PS ! »

    Le 7 juin 1936 étaient signés les accords de Matignon : avec le Parti socialiste de Léon Blum et le Front populaire, les travailleurs obtenaient les conventions collectives, les 40 heures et les congés payés. Quatre-vingts ans plus tard, en 2016, le Parti socialiste de François Hollande casse le Code du travail et épouse le Medef.
    Nous proposerons donc, ce jour-là, une action devant toutes les fédérations du Parti socialiste de France, visant tous les députés de la majorité.

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 29 mai 2016 à 09:22, par Thierry En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    Merci d’indiquer le lieu exact de l’AG sur Marseille, car le Port de Marseille est très grand (ARenc, Place de Joliette, vieux Port...)

  • Le 28 mai 2016 à 19:25, par Casari En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    Nous avons passés une très belles Soirée avec votre documentaire ou film « merci patron »
    Merci

  • Le 28 mai 2016 à 17:32, par Angela En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    Il y a déjà eu des AG Nuit debout avec les syndicats à Toulouse, notamment le 19 mai !

  • Le 28 mai 2016 à 14:23, par Brindille En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    Le dernier coup de com du gouvernement : la carte du dialogue portée par un Macron face à un Valls muré dans son monologue.
    Pour contrebalancer la psycho rigidité d’un Valls debout droit dans ses bottes campé sur ses positions, les spécialistes de la communication ont faconné un Macron en marche symbole de flexibilité et discourant de la sorte : « Nous allons vous demander votre avis, votre perception des choses » dit-il. Et de poursuivre « l’objectif de cette grande marche c’est de redonner une voix à ceux qui n’en ont pas ... et à qui on ne donne ni un visage, ni la parole ».
    Mais la grande marche dont il est question n’a rien à voir avec les manifestions du peuple dans la rue et son discours plagiant celui de Coluche « J’appelle .... tous ceux qui ne comptent pas pour les hommes politiques à voter pour moi » oublie justement de donner un visage au public auquel il s’adresse alors que Coluche n’hésitait pas à les citer.
    Valls et Macron sont les deux têtes d’un même monstre.

  • Le 28 mai 2016 à 09:49, par sami En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    Le gouvernement, d’une manière ou d’une autre, va devoir reculer. Mais on aura gagné quoi ?

    Demain, on range les drapeaux rouges et noirs ? Demain, on retourne bosser pour la machine capitaliste avec ou sans loi El Khomri ?

0 | 5 | 10 | 15 | 20