Loi Travail : le dernier coup de rein !

par L’équipe de Fakir 27/05/2016

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Jeudi, Filoche m’a appelé : « Ca sent bon, il m’a dit, on va gagner ! » Je me méfie de ses pronostics trop optimistes. Mais aujourd’hui, je pense que oui, ça branle dans le manche en face, entre Le Roux, les députés socialistes, Valls, et de notre côté, les raffineries, les dockers, le nucléaire, les quotidiens qui ne paraissent pas, des blocages de partout sur les routes. Et dans les sondages BFM, 69 % des Français pour un retrait pur et simple de la loi El-Khomri !

C’est le moment.
C’est le moment d’y aller, de toutes nos forces.
C’est le moment de les enfoncer, avec un dernier coup d’épaule.
Voilà le calendrier de nos initiatives fakiriennes.

  • Mardi 31 mai, 19 h, Paris, à la Bourse du Travail
    Soirée : « Loi Travail, à l’abordage ! »
    Fakir viendra présenter sa campagne nationale : « Nous ne voterons plus socialistes ! »
    On fera le point sur toutes les batailles à mener au mois de juin : autour de la votation citoyenne, de l’euro, du meeting au Havre, de la manif du 14, peut-être une manif avant, etc.
    On aura des militants intellos et des intellos militants, de tous les secteurs en lutte – RATP, chimie, etc. mais attention : il ne s’agit pas d’une réunion de débats, mais d’organisation. On va se répartir les tâches, en petits groupes. Gérer de la logistique.
    Que nos troupes soient en ordre de marche !
  • Mercredi 1er juin, Marseille
    Première AG commune « Nuit debout – Syndicats »

    C’est la Provence qui montre l’exemple : sur le port de Marseille se tiendra la première Assemblée générale commune Nuit debout-Syndicats, avec un rassemblement départemental, les raffineries, le port, etc. (en présence de François Ruffin).
  • Jeudi 2 juin, Le Havre
    Meeting « Nous sommes la majorité ! »

    En partenariat avec l’intersyndicale du Havre, Fakir monte en Normandie, soutenir les raffineurs, les dockers, les portuaires, etc., avec Serge Halimi, Gérard Filoche, François Ruffin, Pierre Rimbert, Renaud Lambert (casting en cours).
  • Mardi 7 juin, Amiens et partout en France
    « Nous ne voterons plus PS ! »

    Le 7 juin 1936 étaient signés les accords de Matignon : avec le Parti socialiste de Léon Blum et le Front populaire, les travailleurs obtenaient les conventions collectives, les 40 heures et les congés payés. Quatre-vingts ans plus tard, en 2016, le Parti socialiste de François Hollande casse le Code du travail et épouse le Medef.
    Nous proposerons donc, ce jour-là, une action devant toutes les fédérations du Parti socialiste de France, visant tous les députés de la majorité.

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 27 mai 2016 à 20:39, par Mariam En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    Je crois qu’on est tous d’accord sur le constat ... le souci c’est plutôt de savoir pour qui voter ... et là ... bah comment dire ...

  • Le 27 mai 2016 à 18:00, par de Biasi En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    J’en ai marre de ces politicards qui, lors de leurs campagnes électorales recherchent un emploi en se faisant élire.

    Savent-ils ce que c’est le peuple ? Ces gens, ouvriers, artisans, petits patrons qui triment pour gagner leur vie et payer des cotisations et impôts pour que les élus, soit-disant représentants du peuple, ignorent les difficultés à payer loyer, électricité, charges et salaires aussi... Savent-ils ce qu’est un smicard ? Connaissent-ils le prix d’une baguette de pain ? J’en doute...

    Il faut élire des gens qui savent ce qu’est le travail, des gens HONNÊTES surtout car combien de nos représentants sont poursuivis pour détournement de fonds publics, blanchiment d’argent et autres magouilles politicardes, favoritisme familial, copinage etc...

    J’aimerai que ces gros partis politiques soient battus à plate couture par des femmes et hommes qui soient capables de nous représenter, sans politique mais avec foi et honnêteté. Aucun et aucune de celles et ceux qui sont en place actuellement, mis a part un petit nombre qui se compte sur les doigts de la main ne peuvent ou ne veulent comprendre la demande du peuple, les besoins du peuple. Ils imposent la « solidarité nationale » à celles et ceux qui sont déjà avec juste de quoi respirer et eux, ne s’imposent rien, bien au contraire, ils se votent entre eux des lois et règlements leur accordant toujours plus de privilèges. Il faudrait bannir tous ces privilèges et privilégiés.

  • Le 27 mai 2016 à 16:38, par Yves Gaubert En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    Continuez, ne lâchez rien ! merci pour le boulot que vous faites.

  • Le 27 mai 2016 à 15:00, par Poncet En réponse à : Face au PS : le dernier coup de rein !

    Nous sommes dans une situation révolutionnaire : les minorités agissantes sont prêtes à remettre en cause les institutions (tandis que la majorité silencieuse... reste silencieuse).

    Les gouvernants et leurs conseillers en ont parfaitement conscience.

    Deux possibilités extrêmes s’offrent à eux :

    1) désamorcer le conflit en retirant le projet de loi. La CGT est alors la grande gagnante du conflit. C’est le scénario « mai 68 ».

    2) jouer avec le feu, prendre le risque du premier mort, mais sans être certain que cela va calmer les foules. Au contraire, la fureur populaire peut se déchainer. C’est le scénario « juillet 1789 ».

    Je passe sur les scénarios intermédiaires, qui reviennent à peu près au 1) sous des formes diverses.

    Dans les deux cas, nous aurons gagné. Oui, Filoche a raison.

    P.S. Tout le pouvoir aux Nuits debout !

  • Le 27 mai 2016 à 14:22, par Idrici En réponse à : Face au PS : le dernier coup de rein !

    Ce n’est pas le tout de ne plus voter la gauche... Gauche ou droite sont les mêmes... Il faut un parti de citoyens

0 | 5 | 10 | 15 | 20