Europe 1 : dix minutes conquises par vous

par L’équipe de Fakir 21/02/2016

Version imprimable de cet article Version imprimable Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Europe 1 fait volte-face et François Ruffin sera invité chez Jean-Michel Apathie ce mercredi à 12 h 45. Cela durera 10 minutes. 10 minutes de vérité.

Cher tous,

Je serai donc l’invité de Europe 1 ce mercredi à 12 h 45 chez Jean-Michel Apathie. Je l’ai appris en plein week-end, ce samedi soir. C’est dire si, pour la radio de Lagardère, il s’agissait d’éteindre en toute urgence l’incendie que vous aviez allumé sur les facebook et twitter.

Ce face-à-face durera dix minutes. Dix minutes seulement. Mais il faut en dire la valeur : ces dix minutes d’antenne ne sont pas accordées, mais conquises. Conquises par vous, par des milliers, des dizaines de milliers d’entre vous. Et ça donne un tout autre sens à mon passage dans leur studio.

Derrière leur micro, je ne me sentirai pas seul, mais fort de votre force. Je ne viendrai pas en réalisateur qui fait la promo de Merci patron !, mais comme porte-parole de votre collectif informel, bordélique et divers. Je ferai de mon mieux pour en faire dix minutes de vérité. Dix minutes seulement, mais dix minutes quand même (la foire aux idées est ouverte ici).
Ce mercredi à 12 h 45, sur Europe 1, nous essayerons quelque chose.
Ça ne marchera peut-être pas, mais nous aurons essayé.
(On vous invite à un petit pique-nique chips/bière/paté picard devant le siège d’Europe 1, rue François Ier, ce mercredi midi).

Il faut tirer une leçon, et une leçon optimiste, de cette petite séquence :
La preuve est donnée, à nouveau, que les petits réseaux font les grandes rivières.

Ou comme on le répète à Fakir :

Sans vous, on ne peut rien. Avec vous, on peut beaucoup.
Et c’est pour ça qu’à la fin, c’est nous qu’on va gagner !

Nous ne sommes pas des victimes, mais des conquérants.
Je vous remercie chaleureusement.

François Ruffin, réalisateur de Merci Patron !
et red’chef de Fakir.
Rappel de nos prochains rendez-vous :
* Ce mardi 23 février à partir de 19 heures, à la Bourse du Travail à Paris, « Leur faire peur, mais comment ? », avec des camarades de Air France, Goodyear, Notre-Dame-des-Landes, etc. Retransmis en direct sur le site de fakir : www.fakirpresse.info
* Le samedi 12 mars, à Amiens, « Le Réveil des betteraves », devant le tribunal qui a condamné les Goodyear, les Contis, la Confédération paysanne.
* Et quand même, ce mercredi 24 février, dans les salles de ciné, avec la sortie de Merci patron !

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 21 février 2016 à 18:38, par Orth Pierre En réponse à : Europe 1 : dix minutes conquises par vous

    Bonjour M. Ruffin .
    Je suggère que vous mettiez l’accent, pendant ces 10 minutes, sur la violence intolérable mais jamais condamnée, des patrons qui sacrifient des millions de vies sur l’autel du fric, du profit ( voyez les travaux de Monique et Michel Pinçon Charlot ). Un voyou « ordinaire » qui pique un portable prend 6 mois fermes, et ces prédateurs détournent, en toute impunité, par « optimisation fiscale » ou évasion des milliards que nous payons en fin de compte ( la fraude fiscale en France est estimée à 60 milliards / an , fourchette basse ( cf les livres d’Antoine Peillon ). J’ai peur, mais je souhaite aussi, qu’à force de se gaver ainsi, avec toutes les conséquences catastrophiques sur l’emploi, l’environnement, etc ... , ces patrons ne provoquent de violentes réactions .
    Je n’ai pas vu encore votre film, mais continuez ainsi, nous avons besoin de gens comme vous .
    Pierre Orth

  • Le 21 février 2016 à 17:58, par vincent filice En réponse à : Europe 1 : dix minutes conquises par vous

    Surtout, ne laissez pas Apathie vous couper la parole. Bon courage. Fraternellement.

  • Le 21 février 2016 à 17:26, par Karim Sphynx En réponse à : Europe 1 : dix minutes conquises par vous

    @Sylvain Guignard ’’autant je trouve que cette personne s’est « grillée » (notamment par sa violence verbale) auprès de trop nombreuses personnes, qui pourtant partage (à mon avis) l’essentiel de ses idée’’.

    Une critique qui porte toujours sur la personne alors que tout le monde est d’accord avec les idées, pourquoi toujours nous tirer une balle dans le pied.

    Pour 2017 nous devons faire bloc derrière JLM, c’est un homme de conviction et pour ceux qui n’aiment pas sa tête, une fois la constituante convoquée on n’aura plus a supporter sa tête. Même en cas d’échec de sa candidature sa campagne nous donnerait l’élan nécessaire pour construire le mouvement citoyen que nous souhaitons tous.

  • Le 21 février 2016 à 10:46, par Guignard En réponse à : Europe 1 : dix minutes conquises par vous

    Bonjour M. Ruffin,

    Pour moi, la grande problématique en cette période de pré-élection est l’absence de véritable « alternative » à gauche. Pourtant d’autres pays (USA avec Sanders, GB avec Corbyn, Espagne avec Iglesias...) nous montrent qu’un projet vraiment de gauche serait à même de mobiliser nombre de déçus (qui ne croient plus en la représentativité ni au vote).
    Autant je trouve que le constat/la critique du système faite par Mélenchon, tout autant que ses idées, sont justes ; autant je trouve que cette personne s’est « grillée » (notamment par sa violence verbale) auprès de trop nombreuses personnes, qui pourtant partage (à mon avis) l’essentiel de ses idées.

    Je lancerai donc un appel à ce que toute la « vraie » gauche se réunisse dès à présent pour discuter concrètement de ce qui nous rassemble (davantage que ce qui nous divise) afin de définir un projet simple et clair, comme la VIème république avec un projet de constituante pour que les citoyens réécrivent la constitution, ou encore la mise en place d’un revenu de base inconditionnel... et de proposer une candidature (pourquoi pas hors parti comme le fait JLM) plus consensuelle mais suffisament charismatique pour espérer emporter un véritable engoument populaire en cette période bien terne...
    Il faut créer du débat et utiliser les fabuleux moyens que permettent les réseaux sociaux pour faire vivre ces débats et faire participer les citoyens. Dans un second temps, si une candidature émergeait, je pense qu’il faudrait y ajouter une présence de terrain concrète afin de développer des actions originales de soutien auprès des plus démunis (créer des soupes populaires, aider les personnes en précarité énergétique, créer du lien social avec les chomeurs, les laissés pour compte etc...). Bref, montrer qu’au delà du discours, la soidarité s’exprime directement sur le terrain, ce qui serait bien plus efficace à mon avis que toute tentative de convaincre quiconque par un beau discours.

    Et le temps presse ! Il est plus que temps de radicaliser le débat (et les actions) politique à gauche pour contrer les idées nauséabondes qui se diffusent dans la société... et il y a du travail !

    Sylvain Guignard

  • Le 21 février 2016 à 10:22, par Mallozh Ruz En réponse à : Europe 1 : dix minutes conquises par vous

    C’est vachement long 10min avec Apathie

0 | 5 | 10