Emmanuel Todd : « Priver le PS de son dernier rempart : les frondeurs »

par François Ruffin 13/05/2016

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Todd revient sur le PS, avec cette fois les frondeurs dans le collimateur. Et moi aussi, j’en ai ras le casque de leurs pantomimes…

[**Au précédent épisode, Emmanuel Todd l’espérait :*]

« Déjà, si ça pouvait conduire à un engagement simple, chez les jeunes : « Plus jamais nous ne voterons PS ! » Je me porte beaucoup mieux, c’est une libération spirituelle, depuis que j’ai fait ce serment pour moi-même. Je rêverais de la mise à mort du PS. C’est peut-être ce que va nous apporter Hollande, il y a là une ouverture pour se débarrasser du parti socialiste. Et il existe désormais un boulevard à gauche. »

Suite à la loi El Khomri passée au bazooka du 49.3, on l’a appelé, hier, dans sa « retraite de travail » en Bretagne. Et c’est les frondeurs, cette fois, qui se sont retrouvés dans son viseur :

« Que le PS soit de droite, tout le monde le sait. Mais il faut maintenant les priver de leur dernier rempart : les frondeurs. Ce sont eux qui vont servir d’ultime alibi. Ils sont certes sympathiques à titre individuel, mais ce sont désormais eux les plus nocifs, eux qui empêchent une clarification. Ou alors, qu’ils soient conséquents, et qu’ils fassent tomber le gouvernement. Le reste relève de l’agitation.
Être de gauche c’est ne plus jamais voter PS. Et il ne faut pas regarder ça comme un geste négatif, mais au contraire positif : se débarrasser du Parti socialiste, c’est ouvrir un champ des possibles. »

[**Je suis assez d’accord.*]

Même si, à titre personnel, on préfère nettement une Barbara Romagnan à un Jean-Marie Le Guen, ça fait trop longtemps que la comédie dure, elle ne nous intéresse plus. Depuis quatre ans, ils se comptent, un coup ils sont quinze, l’autre fois trente, etc., avec des psychodrames bidons. Et jusqu’à la pantomime de cette semaine : alors qu’ils pouvaient faire tomber la loi El Khomri et le gouvernement Valls dans la foulée, voilà qu’ils essaient, en vain, de monter leur propre motion de censure, avec la garantie qu’elle ne marchera jamais.

J’ai cette conviction, et depuis un bail : ils se jouent un spectacle, celui de la résistance, mais pour eux-mêmes. Ce petit jeu est lisible par leurs pairs, par les députés, par les éditorialistes, mais incompréhensible pour les gens.

Les Français s’en foutent, eux, de ces caprices : vous êtes pour ou vous êtes contre ? Choisissez votre camp.

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • C’est Deleuze dans son abécédaire qui disait qu’être de gauche, c’est ne jamais cesser d’être minoritaire... Peut-être que Todd avait cette définition en tête, en la paraphrasant "ne plus jamais voter pour ce supposé parti à vocation majoritaire"... En tous cas, c’est limpide...

  • J’entrais dans le bureau de Francis, je lui serrais la main : " Je fais grève, mardi !
    - Ah, il y a grève mardi ?
    - Mardi et jeudi prochain.
    - Tu es en colère après eux alors ! ...Tu sais, ce qui me fait peur c’est les autres... Ils parlent déjà de la retraite à 65 ans, des 39 heures payées 35...
    - Crois-moi, c’est bien ce que feront les socialistes si ils restent !
    ...

  • Totalement d’accord. Assez du tango des frondeurs qui prennent peur pour leur poste. Un peu de conviction et de tripe, que diable ! Ils perdront de toute façon, toute crédibilité à nos yeux en restant au PS. Beaucoup refusent aujourd’hui, d’admettre leur sempiternelle danse du ventre (après le tango). Bon danseurs et surtout foutus menteurs

  • la reaction de todd est très juste.
    ils ont un deuxième tour pour se rattraper 8
    sinon cela prouvera qu’ils sont de mèche avec toutes la clique.

    un abonné solidaire qui souhaite le meilleur à toute la bande de fakir !

  • Analyse claire et réaliste.
    Je la partage complètement.
    Il est effectivement grand temps de ne plus jamais voté PS.

  • Plus jamais je ne voterai socialo. Je préfère les roses de mon jardin, au moins, elles ne puent pas !

  • Une explication claire et lucide de la situation.
    Même si au plan local, cela sera sans doute compliqué, car ils (les gens du PS) bénéficient d’une aura, car chez eux il y a aussi des personnes très sympathiques...... Plus jamais le PS et tant pis si c’est le FN qui en tire les marrons du feu...!

  • les ’’frondeurs’’ ne font qu’essayer de sauver le fond de commerce, l’enseigne, leur statuts de privilégiés ! après tout ce n’est que les ouvriers actuels et à venir qui subiront les conséquences.

  • D’accord, les Français s’en foutent de ces caprices et une partie des citoyens se contrefout tout simplement de ce qui se passe dans les lieux de pouvoir, et c’est justement ce désintérêt qui laisse le champ libre au grand n’importe quoi . Faire son devoir de citoyen, ce n’est pas juste se contenter d’aller voter, c’est être vigilant et demander des comptes à nos députés à la moindre incartade ou au moindre scandale, c’est leur mettre la MÊME pression qu’ils exercent sur le peuple, il faut tout simplement des CONTRE-POUVOIRS. L’épisode des frondeurs, c’est du show, cela illustre leurs tendances autocentrées, et si leurs administrés sont bien attentifs, ils ne devraient pas leur accorder leur confiance pour un autre mandat.... Donc une opération de "démasquage des frondeurs du PS " s’impose. Les Fakiriens , dressez-nous le portrait de ces résistants des palais feutrés avec un récapitulatif de leurs votes "historiques" à l’assemblée, de leurs déclarations tonitruantes et de leurs états de service... Y aurait-il des cumulards parmi les frondeurs Pseudo-Socialo ?

  • Hier mercredi sur twitter, j’ai vu un message qui m’a fait frémir, une jeune femme demandait de l’aide car elle voulait se suicider.

    Je vais remonter le temps de quelques jours, elle a tweeté sur un entretien d’embauche qui était pour un cdi, prés de chez elle ( ce qui à Paris n’est pas négligeable ) et pas trop mal payé. Ce rendez-vous étant le mardi
    Dimanche, dans ses tweets, elle en parlait et semblait un peu agressive/offensive. Lundi complétement défaitiste " personne ne veut de moi " ; nous avons essayé de la booster comme nous pouvions ( nous les tweeters ), elle nous a expliqué qu’elle allait se retrouver au RSA
    Mardi, catastrophe, l’entretien s’est mal passé et mercredi elle appelle à l’aide.

    Voilà où nous en sommes, voilà notre réalité, le désespoir le plus total
    Cela me rapelle ce monsieur agé qui s’était suicidé en Grêce il y a quelques années et les choses ne font qu’empirer pour eux, pour nous tous.

    Alors les atermoiements des élus, on en a rien à foutre, nous on se bat pour survivre, c’est cela notre réalité. Qu’ils aillent au diable.

  • Bonjour,

    S’il faut choisir son camp, autant il me semble souhaitable de faire bouger les lignes, autant accabler les dits frondeurs de tous les maux et les traiter de nuisibles à contourner aimablement me semblent pour ainsi dire assez facile, et risqué en terme de dynamiques collectives. Pourquoi décider de façon péremptoire de faire sans eux à un moment où des lignes de fractures irréparables se dessinent dans leur partie ? Profitons au contraire de l’affirmation des clivages qui existent au sein du PS.

    On choisit dans la frustration insupportable dans laquelle nous met ce décret de les accabler de l’échec de leur démarche sur la corde raide. Par ailleurs ils ne sont pas les seuls à l’avoir fait, c’est aussi le cas du Front de Gauche et des écolos alors pourquoi fixer l’attention sur l’échec des frondeurs ?

    On peut également considérer que Mélenchon et sa rhétorique égocentrée à 10 % plait à la dite bourgeoisie intellectuelle qui aime ce discours envolé sur la misère depuis une perspective universitaire qui ne parlera jamais aux classes populaires. A mon humble avis, il bloque bel et bien un espace de dynamique collective à la gauche de la gauche, ce que l’on peut considérer comme tout aussi grave et nuisible.
    Pour moi les frondeurs portent malgré tout des idées assez proches dans un esprit plus collectif.

  • Cher François Ruffin

    Une petite précision mais qui a beaucoup d’importance : non, nous ne pouvions pas "faire tomber le gouvernement" en votant la Motion de censure de la droite, car même si nous avions additionné nos voix à celles de la droite nous n’avions pas le compte pour atteindre les 289 voix nécessaires. Et nous aurions perdu notre cohérence en donnant notre accord à un texte encore plus libéral que celui du gouvernement.
    Donc le dépôt de notre propre Motion n’était pas une "comédie" mais la seule manière de marquer notre désapprobation.
    AF

  • Il me parait important et urgent de faire la promo du député ex frondeur, ex socialiste, qui s’est "défroqué" jusqu’à 1- Quitter le PARTI et 2- Préconiser une attitude hostile à la politique telle qu’elle est. Il s’appelle Pouria AMIRSHAHI et nous devrions le considérer comme un héros. Cracher dans la soupe n’est pas une attitude courante, ni une posture facile... Aujourd’hui il est profondément isolé et un peu méprisé. Il a voté la motion de censure pour aller jusqu’au bout, comme les députés PCF ou FDG, mais, parce qu’il ne veut plus se présenter aux élections législatives... PCF et FDG veulent que nous ignorions cette démarche singulière d’un homme en rupture..

  • Mitterrand n’était pas de gauche, mais porta la gauche au pouvoir. Hollande qui n’a jamais été de gauche (Père médecin d’extrême droite + HEC + ENA) est le fossoyeur de la gauche. Merci à lui. Quant aux frondeurs, ils crachent dans la soupe malgré leurs simagrées mais apprécient leurs strapontins à 12870€/mois.

    Que le PS crève et pas de mort lente svp pour laisser enfin un boulevard à la vraie gauche ; dont il faut se méfier néanmoins (Méluche et l’architecture stalinienne verticale du PG par exemple)

    Je lisais aujourd’hui que Mitsubishi s’apprête à commercialiser des armures type androïde. On en veut très vite pour faire jeu égal contre la flicaille de l’oligarchie mondialisée.

    En avant pour la République sociale. Nous pouvons si nous le voulons bordel de merde ;)

    "Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des puissants ; car les puissants ne travaillent qu’à marcher sur nos vies." (William Shakespeare)

  • Ces gens croient que la com remplacent l’action. C’est lamentable

  • Salut,
    En fait Fakir fut créé par pure mégalomanie par son chef.
    Il rêvait un jour de porter un tee shirt imprimé "I love François" et par moult stratagèmes il a poussé notre président a bout pour camoufler sont but final sous le même prénom d’un autre.
    C’est bon François tu peux commencer a les faire imprimer, ça se présente pas mal !
    Un cheminot dans la lutte finale.

  • Il faut que les choses soient claires, le Ps doit assumer sa scission, les libéraux ne doivent plus faire croire qu’ils sont encore socialistes, la chose aurait déjà avoir eu lieu après la déculottée de Jospin. Qu’ils créent un nouveau parti avec les centristes et que se reconstruise un vrai parti de gauche. Jamais les français n’oublieront la félonie d’Hollande il ne doit plus se prétendre socialiste, c’est de l’escroquerie politique. Effectivement les "fronceurs"( de sourcilles) doivent arrêter leurs chochoteries qui ne servent que les imposteurs.

  • S’il s’agissait d’empêcher la loi El Khomri de passer ou de destituer ce gouvernement illégitime parce qu’il a fait une campagne de gauche molle pour une fois au pouvoir faire voter des lois de droite dure, il leur suffisait de voter la motion de LR...
    Ces frondeurs sont dans la posture, le verbe, l’effet de manche et au final, ils ne servent à rien de rien. Voilà où finit la démocratie de représentation, le peuple ou le citoyen n’est plus représenté par personne.

  • Tout à fait exact. Cette clarification doit venir. Le fruit doit tomber. Peu importe que les frondeurs chutent d’eux-mêmes sous le poids des désaccords, ou que Valls et Hollande coupent la branche, la scission est inévitable. Plus les frondeurs tardent plus le discrédit les ronge comme la pourriture. Personne ne comprend plus leurs motivations sinon la peur de perdre leur soupe, quand nous autres n’en avons déjà plus. Ils jugent la Loi travail mauvaise mais tortillent du cul à voter la motion de droite au prétexte que gnagnagna. Nous on se tamponne de savoir que la droite vote bêtement contre une loi qui va pourtant on ne peut plus dans son sens. Qui aurait imaginé qu’ils partageaient les idées de cette droite ? Personne. En revanche ils auraient mis Valls et Hollande en face de leur contradiction, et de leur propre trahison : ils mènent depuis 2012 une politique pour laquelle ils n’ont pas été élus ! La violence démocratique est de leur côté. Les casseurs sont au gouvernement. Pas dans la rue.

  • L’expression : "parti socialiste" apparaît aujourd’hui comme un abus de langage sordide suite à la captation par une génération de carrièristes de la politique issus non plus des terrains de combats (administrations, mines, SNCF, entreprises diverses) mais des rangs de l’ENA, Sciences Po et autres grandes écoles (dites) prestigieuses.
    Le politique n’est plus un combat, c’est une carrière. L’intérêt premier du carriériste c’est lui-même (son devenir, son argent, ses privilèges).
    Loin des "sans dents" ou de la "France d’en bas", l’élite politique lorgne sur le mode de vie des puissants et des hyper riches, dont ils espèrent se rapprocher en sacrifiant les maigres acquis sociaux arrachés de haute lutte en 150 ans d’histoire sociale...

  • Parfaitement d’accord.

    Qu’ils sortent une fois pour toutes ; mais bien sûr, sans la bénédiction du ps, plus de mandat !!!
    Pour des professionnels de la politique c’est dur...! Le pc a ce même dilemme.

  • Tout à fait d’accord, lequel d’entre eux peut-il encore croire qu’il changera le PS de l’intérieur ? Aucun, !!!!
    Ils sont la caution de gauche du PS et par leur comportement ils minent les espoirs de tous les gens de gauche et poussent nombre d’électeurs au tous pourris si dangereux !
    Notre ami Filoche peut expliquer sur les médias ou son blog que les lois, Macron, El Khomri...... Sont à combattre s’il veut vraiment arrêter le massacre et les trahisons du PS envers le peuple, qu’il quitte le PS, vite !!
    Mais surtout qu’il mette son pouvoir de conviction à entraîner ses "amis" !!!!!!!

  • 100% d’accord avec vous deux. Merci de l’avoir écrit. Il faut qu’ils arrêtent les "on est responsable, on mesure les conséquences" et les "on ne peut pas quand même voter une motion de droite". Parce que la motion de droite, elle n’est pas vraiment pire que le texte actuel.

  • oui entièrement d’accord d’ailleurs cela fait plusieurs dizaines d’année et c’est en aimant l’histoire que j’ai vu la nocivité de ce parti leur trahison d’août 1914 date où ils se sont rangés derrière leur bourgeoisie et leur sale conduite durant la guerre d’Algérie complice des tortionnaires les frondeurs ne veulent pas quitter le giron du parti parce qu’ils ne veulent pas abandonner leurs privilèges et redevenir simple quidam d’ailleurs ils en ont vu des trahisons envers leurs électeurs et les travailleurs dans le passé ils n’ont rien dit et c’est parce que le masque est vraiment tombé qu’ils ont des scrupules le mieux à faire c’est de ne pas adhérer à ce parti de notables au service des financiers et des patrons et recréer un grand mouvement de gauche résolument tourné vers un changement social de la société.

  • Nous nous en étions déjà rendu compte entre amis, mais il y avait comme une gêne à le dire à voix haute, comme si il restait un espoir quelquonque.
    C’est sûr que ce dernier épisode foireux à montré à tous les termes du contrat pour ces "sympathiques râleurs" (certains sont peut être sincères), ratisser large, y compris vers le PC les Verts et la CGT.
    Çà n’a semble t’il pas marché vers les organisations syndicales recherchées sauf pour la CFDT, les Verts traversent un orage sans précédent, mais semblent aujourd’hui plus enclins à créer un nouvel espace commun à gauche, le PC n’en finit pas de crever ses abcès, de plus en plus enclin à une alliance avec JLM.
    Mais ils ont joué un acte de trop !
    Alors qu’ils avaient la possibilité de virer comme un malpropre Valls et sa bande, oups, plus personne ! Aubry absente, quand aux vrais faux frondeurs, ils tentent une motion de gauche qui même s’il elle avait pu être déposée, n’avait pas la moindre petite chance de passer. Il leur restait à voter l’autre, celle de droite...
    Oh, horreur et calamité, voter une motion de droite ? Et voilà où nous en sommes... Maintenant, ceux qui n’avaient pas compris auront au moins un petit doute...

  • Nous nous en étions déjà rendu compte entre amis, mais il y avait comme une gêne à le dire à voix haute, comme si il restait un espoir quelquonque.
    C’est sûr que ce dernier épisode foireux à montré à tous les termes du contrat pour ces "sympathiques râleurs" (certains sont peut être sincères), ratisser large, y compris vers le PC les Verts et la CGT.
    Çà n’a semble t’il pas marché vers les organisations syndicales recherchées sauf pour la CFDT, les Verts traversent un orage sans précédent, mais semblent aujourd’hui plus enclins à créer un nouvel espace commun à gauche, le PC n’en finit pas de crever ses abcès, de plus en plus enclin à une alliance avec JLM.
    Mais ils ont joué un acte de trop !
    Alors qu’ils avaient la possibilité de virer comme un malpropre Valls et sa bande, oups, plus personne ! Aubry absente, quand aux vrais faux frondeurs, ils tentent une motion de gauche qui même s’il elle avait pu être déposée, n’avait pas la moindre petite chance de passer. Il leur restait à voter l’autre, celle de droite...
    Oh, horreur et calamité, voter une motion de droite ? Et voilà où nous en sommes... Maintenant, ceux qui n’avaient pas compris auront au moins un petit doute...

  • TOUT A FAIT D’ACCORD SI LES FRONDEURS NE VONT PAS JUSQU’AU BOUT DE LEUR OPPOSOTION AU GOUVERNEMENT ILS LUI SERVENT D’ALIBI DE GAUCHE ET SONT AUSSI NOCIFS

  • Tout à fait d’accord et je dirais même plus que l’existence même du principe de parti politique est à remettre en question totalement pour inventer une nouvelle forme de représentation des aspirations du peuple

  • Tout à fait d’accord et je dirais même plus que l’existence même du principe de parti politique est à remettre en question totalement pour inventer une nouvelle forme de représentation des aspirations du peuple

  • Mélenchon président ! Pour que tout ça s’arrête, la monarchie présidentielle incluse ! Que la gauche la plus bête du monde arrête de blabater et s’y mette, un bon coup tous ensemble, quitte à recommencer à s’empaffer après, quand on aura notre constitution !

  • Bon OK, mais au moment de voter on fait quoi entre Le Pen et le PS ??

  • Ayant milité au PS, pendant une trentaine d’années et connu ces frondeurs dans le Pas de Calais et au conseil national à Paris, je suis entièrement d’accord avec cette analyse. J’y ai moi-même cru, mais j’ai "déchanté " dès le congrès du Mans... Beaucoup de blaba dans leurs grands discours enflammés, mais peu de conviction sincère... leur principal objectif : se compter , afin que leur "poids" en voix au sein du parti, leur assuré le pouvoir de nuisance suffisant pour se faire craindre afin d’obtenir la place et les privilèges auxquels ils aspirent. Quant aux aspirations du peuple, elles arrivent bien loin dans leurs considérations....

  • Ayant milité au PS, pendant une trentaine d’années et connu ces frondeurs dans le Pas de Calais et au conseil national à Paris, je suis entièrement d’accord avec cette analyse. J’y ai moi-même cru, mais j’ai "déchanté " dès le congrès du Mans... Beaucoup de blaba dans leurs grands discours enflammés, mais peu de conviction sincère... leur principal objectif : se compter , afin que leur "poids" en voix au sein du parti, leur assuré le pouvoir de nuisance suffisant pour se faire craindre afin d’obtenir la place et les privilèges auxquels ils aspirent. Quant aux aspirations du peuple, elles arrivent bien loin dans leurs considérations....

  • Ayant milité au PS, pendant une trentaine d’années et connu ces frondeurs dans le Pas de Calais et au conseil national à Paris, je suis entièrement d’accord avec cette analyse. J’y ai moi-même cru, mais j’ai "déchanté " dès le congrès du Mans... Beaucoup de blaba dans leurs grands discours enflammés, mais peu de conviction sincère... leur principal objectif : se compter , afin que leur "poids" en voix au sein du parti, leur assure le pouvoir de nuisance suffisant pour se faire craindre afin d’obtenir la place et les privilèges auxquels ils aspirent. Quant aux aspirations du peuple, elles arrivent bien loin dans leurs considérations....

  • Jusqu à maintenant le vote utile ou discipline de GAUCHE, a conforté le PS dans son leadership et attisé le tripartisme. On peut mesurer aujourd’hui les conséquences ! En relayeur du Néo libéralisme, le PS/MEDEF a trahi l electorat progressiste et dénaturé l identité de la Gauche. Les Frondeurs ne sont que des nuanceurs du libéralisme et ne représentent pas l alternative.Alors oui, j espère que le PS sera laminé

  • Complètement pour, assez de ces manœuvres pourries.

  • Je fais court : je suis d’accord à 100 %, je soutiens et je promeus Fakir sur mon site legrandsoir.info et dans mon émission radio à Toulouse ("radiomonpais.fr").
    Et je ne compte pas laisser la colère devenir dégoût capitulard avec désertion des urnes laissées, du coup, aux mous du genou et aux bourgeois qui feront élire nos chefs de demain (et big chefs des flics) par trois pelés et deux tondus à coups de 75 % d’abstention, député élu avec 50 % des votants mais moins de 10% des citoyens. Soit 90 % de châtrés volontaires !
    Le vote n’est certes pas L’OUTIL, mais il en est une arme à ne pas abandonner au camp d’en face.
    Bon, je voulais faire court.....

  • Je suis tout à fait d’accord.. Pourquoi faire une motion de censure a part ??? C’est complètement débile... Ah non, il fallait pas se mélanger avec la droite en fait !! Assez de clientélisme !! À bas Valls !!!!!!!!

  • Je suis tout à fait d’accord.. Pourquoi faire une motion de censure a part ??? C’est complètement débile... Ah non, il fallait pas se mélanger avec la droite en fait !! Assez de clientélisme !! À bas Valls !!!!!!!!

  • Je suis sur la même ligne. On ne me fera plus voter PS, fini, même pour sauvez un poste contre le FN. C’est cela même qui crie au loups qui a tout fait pour les faire monter au niveau ou ils sont. Alors qu’ils prennes leurs responsabilités, et qu’ils arrête de nous culpabilisés, nous n’y sommes pour rien.

  • Ok avec tout ce qui est écrit là, mais que fait-on maintenant de toute cette énergie, de toute cette volonté qui ne demandent qu’à s’exprimer à gauche ?
    On s’engage pour un parti, pour quelqu’un ?
    Parce que, oui, il y en a marre des effets nocifs de tous ces clowns dangereux pour la politique.
    Marre de ce cirque.

  • Excellent article de François Cocq membre du Parti de Gauche sur les agitateurs inutiles que sont les frondeurs.
    A lire et à faire lire sans modération
    Bonne lecture
    https://cocq.wordpress.com/

  • Avec ma logique binaire, et dans la situation actuelle, je ne vois pas comment mettre le PS à terre sans voter à droite.
    Et si je branche mon cerveau en mode réseau, je comprends que c’est donc la situation qu’il faut changer.

  • J’ai l’impression de lire un revanchard et non une personne qui défende une bonne cause pour tous .
    Mr Emmanuel Todd est ou était sympathisant du parti communiste en 68 " voir autre article" ? j’ai une impression bizarre que chacun essai de prendre une part du gâteau qui pourrait "sortir du four " .
    Ecrire que la PS est de droite , non le PS est de gauche . Le problème : le PS veux adopter une lois de droite ( le MEDEF est OK bien sur. ) .Vous pensez réellement que le PS ne s’attendais pas à un soulèvement de la population ? Je suis certain que le gouvernement le savait .
    Je m’explique ,simplement , je vais essayé ; Le MEDEF ou la Droite ou les Banques ,( quelle différence) bloquent la Gauche dans toutes entreprises afin de relancer l’emploi ( demandes de sub , baisse des charges ... ).L’état , vous allez trouver cela vicieux mais efficace : l’état propose donc cette loi , le MEDEF est heureux mais la population grogne . La loi est donc modifié , puis re et 49.3 .la Droite immédiatement "motion de censure revenant au texte d’origine (MEDEF )" et motion de censure de membres du PS .Aucunes n’aboutissent .La loi est donc en sursis ?".
    Ecrire que le PS est la même chose que la Droite , non il y a erreur ,sinon une des deux motions seraient passées .
    Le résultat si l’on regarde bien : le peuple ne veux pas de cet loi de Droite ou du MEDEF ( banque pour faire simple ) . L’état se bat donc contre ces mêmes vautours mais pas seul .

  • Bonjour à tous,

    Merci François, Emmanuel, je partage ce point de vu, assez tranché certes, mais si juste.
    Aujourd’hui avec le PS c’est le pompon ! Personnellement je me suis fait baladé de "votes utiles" en votes utiles (au 2eme tour) depuis plus 20 ans, pour barrer la droite réac, la droite facho, et ce jusqu’en 2012 et paf : Valls, Cazeneuve, Sapin, ..... L’état autoritaire bien au delà de ce je pouvais imaginer, stigmatisant et Instrumentalisant les musulmans, anti social, manipulateur, menteur, hypocrite, économiquement pro 0,01% rien a envier au président précédent . Il monopolise et usurpe toujours un espace à gauche c’est évident, libérons le du PS continuez et continuons à dénoncer l’imposture !

    Sincèrement
    Guillaume

    PS : les "coups de gueule" vidéos (et analyses fines de notre société) de E.Todd me manquent un peu en ce moment, j’adore apprendre en me marrant un peu ... Une petite discussion entre vous (et d’autre) sur ce qui se passe (et pourrait se passer) à République entre autres serait bien accueillie :)

  • Je souscris totalement à votre avis sur la toxicité des frondeurs. J’ajoute que la pusillanimité de Mme Aubry est particulièrement révélateur de la médiocrité de son sens politique et collectif.
    Pour ma part, en l’état, je ne voterai pas PS quelle que soit la situation du second tour de l’élection présidentielle.

  • Les frondeurs ne veulent pas perdre l’investitures du PS pour les prochaines élections. Il faudrait qu’ils soient plus nombreux pour pouvoir lutter à armes égales avec les autres membres du PS. Ou alors il faudrait qu’il existe un parti crédible à gauche du PS. Pas sûr que ce soit le cas du Front de Gauche ou du PC.

  • Tout cela est très juste.
    Nous sommes fatigués de ces petits jeux politiciens, de gestion de carrières.
    Les frondeurs veulent ils vraiment sincèrement en finir avec la loi EL KHOMRI ?
    Cette loi joue avec les conditions de vie et de travail des salariés et des chômeurs, cela semble bien loin des préoccupations de ces frondeurs et de leur mauvais film que l’on pourrait intituler : " retiens moi ou je fais un malheur ". ou " Je veux rester député "
    En finir avec le PS , oui mais pour construire une vraie alternative à gauche et cela avec les les chapelles , les appareils , la luttes des places , les " je sais tout" les " moi je " c’est loin d’être gagné , et le chemin sera bien long.

    On lâche rien , sans armes sans haine sans violence( Merci HK).

  • Bonjour,
    C’est juste une Grosse Farce que ces soi-disant "Frondeurs" !! Ils font Front à quoi et à qui, la Gauche n’est pas un ustensile de cuisine que l’on rage au fond de son placard une fois utilisé et lavé, c’est un état d’esprit, des convictions, qui hélas, ont depuis longtemps disparu de ce PS qui n’a plus de Socialisme que ses roses fanées et ses épines, façon Cazeneuve ou Valls, quand à Macron, ex-banquier de Rothschild, on en cause même pas !!!

  • Très bien.

    mais alors il faut mettre toute la pression populaire sur eux pour qu’ils votent la prochaine motion. ça veut dire les inonder de courriels, manifester devant chez eux, les suivre toute la journée déguisés en panthères roses, tracter sur les marchés de leur circonscription. Parce que sinon, nous aussi on ne fait que de l’"agitation".

    Pour gagner il faut le vouloir. Or personne ne le veut vraiment manifestement dans ce défilé de mode narcissique d’un mois de mars interminable. Et si ton "je" était un "nous", ça se saurait François Ruffin.

    le Concierge

  • je pense qu’on a condamné bien vite ces frondeurs, dont on aura besoin pour constituer un nouveau mouvement de gauche progressiste ( je vous rappelle ici que le pays ne penche pas franchement à gauche ) en tout cas, avant de me rallier aux incantation de Monsieur Todd je préfère encore la discussion, intéressée d’avoir votre avis sur ce point...http://www.europe1.fr/politique/loi-travail-vers-une-motion-de-censure-de-la-gauche-2748071

  • Il est bon de trouver l’évidence énoncée sans détour !

  • En réponse à Stephanie A

    On a pu constater les conséquences des ambiguïtés et compromis dans les résultats électoraux.
    Comment comprendre de demeurer dans un parti dont on désapprouverait non un point particulier, mais l’orientation et tous les actes qui vont avec ?

    conforter l’illusion que ce parti est réformable ? En dégainant le 49/3 l’exécutif répond. Au demeurant j’ai renoncé à m’épuiser dans cette tâche vaine.
    Les urgences commandent la clarté

  • Malheureusement cela ne date pas d’hier...ce glissement de terrain vers le libéral socialisme dit "pragmatique". La prise d’otage permanente : "attention ! Si vous ne votez pas pour nous (les moins pire puisqu’on est un peu de gauche) vous allez vous retrouver avec les pires !" Le problème avec ce genre de discourt, c’est qu’on finit avec les pires quoiqu’il arrive. Mais ce qui me désespère, c’est que la "vraie" gauche ne soit pas capable de se fédérer un minimum....c’est désespérant. Alors, essayons de nous montrer cohérent avec nous même pour commencer et ensuite construisons sans eux....bien sûr ça paraît difficile mais c’est peut-être la seule solution.....

  • Je pense qu’il faut aller plus loin encore.

    Ne plus voter pour un élu qui est resté "socialiste" après l’intronisation du pseudo republicà Valls.

    Ne plus accorder sa confiance à ces élus, même si ils changent (de partis par exemple).

    Plus jamais.

  • bonjour, je vous propose d’écrire massivement à ces députés "frondeurs" pour qu’ils se sentent péteux. voici comment se construit leur adresse mail :
    première lettre du prénom puis le nom entier attaché@assemblee-nationale.fr
    ex : benoît Hamon : bhamon@assemblee-nationale.fr
    christian paul : cpaul@assemblee-nationale.fr
    je voulais poster ici la lettre de réponse que j’ai faite à Hamon mais l’espace est trop court.
    le PS doit crever, par la rue ou par la ruine, par les urnes ou par la guillotine, le PS doit crever !

  • Sujet : Emmanuel Todd : « Priver le PS de son dernier rempart : les frondeurs » réponse à Georges SPORRI (13 mai à 22:27)

    Considérer P. AMIRSHAHI comme un héros est peut-être excessif, disons qu’il a été très courageux. Je l’ai découvert par l’intermédiaire du blog de J-L Mélenchon qui disait tout le bien qu’il pensait de cet honnête homme et le présentait comme un ami.

    D’accord avec E. Todd à propos des frondeurs = je n’envisage pas aujourd’hui de voter pour un candidat du PS. Pourtant une union "de gauche" ( c-à-d des partageux) devra bien intégrer tous les sincères.

    Il est capital de construire un cadre législatif pour éviter autant que faire se peut les dérives des politiques au besoin en interrompant leurs mandats... une 6ème République.

  • Ce qu’il faut comprendre , c’est que le PS n’est plus socialiste.Le quitter devient une nécessité pour (re) penser le Socialisme, dépasser la social-démocratie ;
    Ne plus voter pour le PS est un impératif , qui peut être douloureux.Je n’ai pas voté Bartolone , pas plus que Pecresse aux dernières régionales ;
    J’ai quitté ce Parti voilà six moi après quelques décennies de militantisme et de responsabiités.
    Je ne regrette rien mais seul l’avenir m’intéresse.

  • Le ps aura la même destinée que le parti radical socialiste, il en suit le même chemin.

  • C’est évident que c’est du théâtre et que les frondeurs sont nécessaires au PS pour montrer que dans ce parti règne la démocratie et que même si on n’est pas d’accord avec le gouvernement on peut continuer à voter PS (au moins au 2eme tour) parce qu’avec les frondeurs ça pourra changer...
    Tout ça c’est du pipeau !
    Le PS n’offrira aucune alternative à la situation actuelle, pas plus que le PR n’en offrira. Toute cette oligarchie est à éliminer de la vie politique et nous citoyens devons reprendre la main.
    Remettons tout à plat en écrivant une constitution qui remette au centre des décisions politiques tous les citoyens et bannissons les représentant professionnels !

    Y a t’il un/des volontaire/s pour porter cette idée ?

  • C’est évident que c’est du théâtre et que les frondeurs sont nécessaires au PS pour montrer que dans ce parti règne la démocratie et que même si on n’est pas d’accord avec le gouvernement on peut continuer à voter PS (au moins au 2eme tour) parce qu’avec les frondeurs ça pourra changer...
    Tout ça c’est du pipeau !
    Le PS n’offrira aucune alternative à la situation actuelle, pas plus que le PR n’en offrira. Toute cette oligarchie est à éliminer de la vie politique et nous citoyens devons reprendre la main.
    Remettons tout à plat en écrivant une constitution qui remette au centre des décisions politiques tous les citoyens et bannissons les représentant professionnels !

    Y a t’il un/des volontaire/s pour porter cette idée ?

  • Assez de mascarade, assez de fausse posture, Martine Aubry est aussi coupable que Hollande. Lui pour avoir menti et volé nos voix, elle pour avoir fait croire qu’elle constituait un des derniers bastions de la "vraie" gauche. Il faut trouver le moyen de supprimer ces nuisibles sans tomber dans le fascisme FN ni le thatchérisme UMP. Pas facile, mais les millions de sacrifiés du système Gattaz-Macron-Vals doivent savoir qu’ils ont ce pouvoir ! Les masses opprimées gagnent toujours avec le temps, SI ELLES LE VEULENT !

  • il m apparait de plus en plus evident que le passage par une mandature FN sera le prix amer a payer pour esperer sortir de cette union europeenne ultra liberale mortifere et non democratique.a moins q un autre peuple de cette pseudo union ne fasse le travail pour nous en faisant exploser cette coalition des elites de l argent.

  • je pense que cette politique s’est accentuée après le 11 sept 2001.

    la toile d’araign ée du bilderberg,trilaterale,cfr etc veut imposer sa loi et bruxelles qui en est le serviteur zélé s’occupe de notre cas.hollande est le digne serviteur de ces hommes sans visage . delors puis attali puis hollande une sorte de triumvirat dans la continuité
    d’un plan bien construit.

  • Salut, ben j’ai déjà commencé à plus voter PS aux dernières régionales. Et je voterais pas PS aux prochaines. On va se payer des Wauqiers pendant 30 ans puis on aura un 2045 un mai d’enfer. Mais bon ces gens là s’étoufferont dans leur médiocrité.
    Et je suis abonné nom d’un chien (et ça serait bien si tous les agitateurs se regroupaient un peu pour que ça nous coûte moins cher : une radio de gauche - un Mermet tous les jours - une télé de gauche - un Calvi jamais - un journal de gauche - un Fakir toutes les semaines - un site de gauche). Faut penser aux vieux quand même.
    On a besoin de la messe tous les jours.
    Do.