Ecopla : Alu debout !

par Sylvain Laporte 16/11/2016

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Avec Charles Piaget, Frédéric Lordon, François Ruffin et les Ecopla, on s’organise le 14 décembre à la Bourse du travail de Grenoble !

(ACTION COLLAGE) - Rendez-vous le 7 décembre à la Bourse du travail de Grenoble (32 avenue de l’Europe, 5e étage - Métallurgie) pour recouvrir la ville !
N’hésitez pas à prendre contact avec Patrick Bernard : 0621393089 / ustm@cgtisere.org

Depuis quelques semaines, les Ecopla s’interrogent : "Et si on reprenait l’usine ? Et si on faisait tourner les machines ? Et si on fournissait nos clients ? Et si on se payait tout ça ?".
Ca ne vous rappelle rien ?
Si : Lip, les années 1970, l’imagination au pouvoir.
C’est possible, aujourd’hui et à côté de chez vous.

Mais les Ecopla ne le feront pas seuls : ils ne le feront qu’avec vous.
Il ne le décideront donc pas seuls : ils le décideront avec vous.

D’où l’idée de ce mercredi 14 décembre : un genre d’"Assemblée nationale". Vous en êtes les députés.
Le cas Ecopla sera discuté, débattu avec vous.
Et ensuite, c’est vous qui voterez. Mais attention : ce vote vous engage. Si vous votez pour que "oui, on reprenne l’usine", ça signifie que, derrière, vous allez alltracter dans votre fac, votre boîte, votre asso, que vous serez présents le Jour J, que vous aurez rempli votre voiture avec quatre, cinq copains, que vous amènerez du vin chaud et une guitare pour réchauffer les corps et les coeurs.

Et comme ça, ensemble, nous serons des milliards à Saint-Vincent-de-Mercuze. Et comme ça, ensemble, nous ferons de cette lutte un symbole, celui de travailleurs qui ne plient pas devant la Finance, qui ne cèdent pas à l’impuissance, qui reprennent en main leur destin commun. Et comme ça, ensemble, nous écrirons une page de l’histoire sociale, l’âme fière et le poing dressé.

Sans vous, on ne peut rien.
Avec vous, on peut beaucoup.
Et c’est pour ça qu’à la fin : Ecopla vivra !

Téléchargez le tract de la soirée !
Téléchargez l’affiche de la soirée !

[(Rendez-vous à 19h à la Bourse du travail de Grenoble, 32 avenue de l’Europe.
Avec Charles Piaget (ex-syndicaliste chez Lip), Frédéric Lordon (économiste), François Ruffin (réalisateur de Merci patron !), et surtout Karine, William, Daniel, Christophe, Sébastien, Patrick, Gaëtan, Yves, Eric, Pascale, Pascal, Bernard, Josiane, anciens et futures salariés d’Ecopla.
Lien de l’événement : https://www.facebook.com/events/1737637089891705/)]

Voir en ligne : Assemblée générale "Alu debout !"

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Les salariés d’ECOPLA auraient pu avoir du Tribunal une réponse positive s’ils avaient suivi la proposition du CiiB (cabinet qui existe depuis 30 ans) de faire une offre de reprendre la totalité de l’entreprise en ouvrant le financement du capital de l’entreprise à l’Actionnariat populaire régional. Mais en respectant surtout, les règles de d’EURONEXT et celles de protection des actionnaires de l’AMF, comme l’impose et le met en place le CiiB.
    Détails www.bourse-de-voisinage.com et https://twitter.com/bourse_pme/with_replies

  • salut les gars et les filles !
    je suis juste un type normal qui essaie de garder la tête froide et dieu sait que ce n’est pas si facile !
    Branché médias indépendants, je reste à l’affût de la bonne info.
    Du coup, qu’est ce que la bonne info ?
    je sais chez qui fouiner.
    Félicitation à vous !! vraiment !
    guillaume

  • salut les filles et les gars,

    Ceux qui seraient bien ç est de pouvoir diffuser en direct votre assemblée sur YouTube

    Pourquoi ne pas vous appuyer sur les moyens des insoumis ?

    Tous avec vous

  • Sur Tours, nous avons racheté une salle de spectacle (le Bateau ivre) en émettant des "actions". J’en possède une. Si les Ecopla font de même, je suis prêt à investir.

  • Salut à tous,
    Ca me plait je pose ma journée et prépare mon duvet.

  • Il te plaît ton modèle de business Ruffin ... Hein ? Tant qu’il y aura des cons pour croire en toi...

  • Bonjour .
    1 je voudrais envoyer un ( petit ou pas ) chèque aux " Ecopla ".
    Comment faire ? Est ce que le mode d’emploi m’ échappé dans les derniers fakirs ?

    2 la newsletter ...pourrait s’intituler pour les vilaines nouvelles : "La Newslaideur"
    .Et il y en a une : le retour tonitruent de la religion dans la politique ; ça existait mais moi qui suis d’éducation catho parce que c’était comme ça il y a 60 ans et qui depuis que je suis en âge de marcher et de parler ( enfant précoce ) n’allais plus à la messe je disais toujours " La religion c’est à la Maison " ; je suis une Laîque fervente .( A ne pas confondre avec l’athéisme ).Alors ’ne nous fions pas à Fillon qui a trouvé le filon " pour faire battre les français entre eux et pour remplir ses écoles" privées... de mixité sociale " ( j’en ai souffert jusqu’en seconde il y a très très longtemps , ça m ’a vaccinée pour le restant de mes jours contre l’entre-soi et le corporatisme ) .

    Fakir ! Dommage que tu sois si loin à Amiens , je serais bien passée te voir... voire t’aider dans ton local .

    Bon week-end à tous : respirez , rêvez , lisez , voyez des films , faites des bisous à vos chéris et vos enfants.

    Isa

  • @Eric Gibault : merci pour les insultes. Comme disait un brillant esprit, il y a quelque subtil plaisir à se voir considérer comme un con par un imbécile. Qui de plus n’a apparemment pas (bien ... ou du tout) lu le dernier Fakir.

  • Y aura-t-il différentes actions ou réunions la veille ou le lendemain du 14 décembre à propos d’Ecopla ?

  • question pratico pratique de base : !!!comment soutenir cette journée quand on habite pas à Grenoble ????

  • Bravo mr ruffin.
    Vous avez les mots qui font booster.
    Cordialement,
    DB.

  • C’est bien de se battre pour survivre. Mais, reprendre l’usine, ce n’est pas s’auto-exploiter ? S’auto-aliéner au travail ? Et s’auto-licencier si cela ne va pas ?

    Car, que vous le vouliez ou non, nous sommes toutes et tous subsumés par l’ économie donc le capitalisme.

    Reprendre en mains l’usine, ce n’est pas s’autonomiser, s’émanciper, mais se battre toujours pour son emploi dans le même carcan économique. Vous serez toujours soumis aux lois de la concurrence, de la productivité.

    Je rappelle aussi que ce genre de discours fait complètement fi de la question de la préservation des milieux, du Vivant. La vallée du Grésivaudan a été détruite par l’industrie. L’industrie d’ aluminium est une saloperie parmi d’autres. Mais bon, nous aurons nos cancers auto gérés.

    Et puis, quid des tâches effectuées ? On continuera à travailler "bêtement" pour sortir des coupoles d’alu ?
    Quelle perspective d’émancipation !

  • . François a raison dans son discours, il y a quelque chose qui dépasse une garantie de salaire, c’est l’émancipation de chacun. Cette émancipation est synonyme de remise en cause personnelle et tous nous sommes concernés, il faut bosser dans tous les domaines et en particulier la psychologie pour casser les carapaces d’inhibitions et de peurs que nous nous sommes construites depuis l’enfance. Tout le problème est là, la révolution est personnelle et ensemble. Vaste programme, amicalement à tous, René.

  • François, tu me fais faire de ces choses ! Je suis en pleine contradiction : solidaire des ouvriers spoliés, mais malade des emballages jetables. Je n’achète jamais de film plastic ni de papier d’alu que je trouve indécents et mortifères, porteurs d’un gaspillage insoutenable.
    Ceci dit, à la maison, nous stockons les boîtes de conserve et toutes sortes de ferrailles et les vendons périodiquement au ferrailleur ainsi pourront-ils re-servir.