Merci Renault !

par Sylvain Laporte

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Prestataire de Renault, « Henri » est mis à pied, et en voie de licenciement, à cause de Merci patron ! Mais il ne pleurniche pas.

« J’ai envoyé une dizaine de mails aux syndicats du technicentre de Renault où je travaille, à Versailles. Pour la promo de Fakir et de Merci patron ! Le lendemain, mon patron m’a dit de plus revenir au boulot. » On a croisé « Henri » à la manif du 17 mars, et il nous a raconté ça, une fois le cortège passé, dans un bistrot place d’Italie.

Nous, avec une paire de bénévoles, on tombe des nues.
Il en faut de la bonne volonté, pour porter notre journal et notre film, dans les salles, dans les cortèges, derrière les stands. Que nos militants fassent des heures sups, qu’ils y consacrent soirées et dimanches, bravent les pluies et le froid, à tracter nos petits papiers, on ne s’en prive pas. Mais qu’ils en arrivent à perdre leur emploi, ça devient limite comme abnégation...

« Je suis ingénieur, nous explique « Henri », et je travaille dans une boîte qui fait des maths appliqués, si tu veux. Moi, en gros, je fais de la modélisation chez Renault, pour qui on est prestataires, je regarde comment on peut un peu tout maximiser techniquement. Vu qu’aujourd’hui on se retrouvait pour diffuser le tract sur la Nuit rouge du 31 mars, et comme Merci patron !, ça marche pas mal, j’ai envoyé un mail aux syndicats Renault du site. »

Sur l’écran d’ordinateur, il nous dévoile l’objet du crime, adressé aux syndicalistes Sud, CGT, CFDT, FO et CGC du site, un truc très gentil :
« Bonsoir, je suis actuellement prestataire au TCR. Mais ce qui m’amène surtout est le fait que je suis très humblement bénévole du journal Fakir », et offrant une projo gratuite de Merci patron ! chez Renault.

Autour de la table, on salue l’initiative. Mais comment croire que ces quelques lignes lui vaillent une sanction, et même carrément un licenciement ? « Henri » nous ment. Il nous cache un truc. On l’interroge, suspicieux :
« Mais ce courriel, tu l’as envoyé depuis l’usine ? Sur ton temps de travail ?
_- Non, depuis chez moi, le soir.
_- Tu l’as fait avec ta boîte pro ?
_- Non, c’était sur mon ordinateur perso, à partir de ma boîte perso.
_- Mais ton patron, comment il a su ?
_- C’est Renault qui l’a appelé directement. Je sais pas comment ils ont eu connaissance du mail, mais ils lui on dit : ’Voici ce qu’il a envoyé à nos employés. Merci de lui faire quitter le site. On veut plus qu’il remette les pieds ici.’ J’ai envoyé le mail mardi soir, mercredi, à 11h, on venait me chercher sur le site, on me demandait de partir, ils m’ont repris mon badge, et même mon ordinateur là-bas, ils l’ont enlevé. J’ai eu une discussion avec mon patron, qui m’a raconté tout ça, et depuis je suis en ’mise à pied conservatoire’, sans solde, jusqu’à ce que je reçoive un courrier, pour la suite.
_- Mais, attends, on s’étonne, il peut faire ça ?
_- Renault, c’est notre plus gros contrat. Ca représente la majorité de notre chiffre d’affaires, alors lui, j’imagine, il est un peu obligé de se coucher. »

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 13 mai à 21:07, par Emmanuel En réponse à : Merci Renault !

    Hello,
    Dans le cadre du boulot, mettez toujours personnel et confidentiel dans le sujet de vos mails. Après ça n’empêche pas de se faire virer, mais ça donne des billes aux prudhommes . Courage et je souhaite le meilleur à « Henry ».

  • Le 11 mai à 20:06, par Annick Griette En réponse à : Merci Renault !

    Big brother c’est çà ! on est tous fichés. Hier je suis allée voir Merci Patron à St Julien du Sault.
    J’ai adoré. C’est vraiment jubilatoire ! BRAVOOOOOOOOOOO !

  • Le 30 avril à 17:01, par Peytavin En réponse à : Merci Renault !

    Ils flippent à ce point...je suis allée voir le film j ai ri pour ne pas en pleurer...j en parle autour de moi...continuez il y a plein de gens qui pense comme vous... Demain j irai à la manif du 1er mai...message aux patrons...vous ne pourrez pas faire pression sur moi je suis retraitée MP

  • Le 24 avril à 22:07, par Marie Hélène En réponse à : Merci Renault !

    Laissons à Fakir le soin de trier les suggestions intéressantes et les vraies conneries (ceux qui justifient la mise à pied et le licenciement prévisible d’Henri, ou qui accusent les camarades syndiqués, ou « l’autre » syndicat, etc.).
    Bref, au lieu de se perdre en conjectures stériles, je redis : faisons du bruit. Multiplier les projections de « Merci Patron ». Faire projeter la vidéo d’Henri avant le film. Une bonne ola de mierda pour Renault, déjà, dans la salle, et après, on espère en effet que les syndicalistes de Renault vont monter au créneau vite fait.
    Fakir, s’il te plaît, lève-toi de tes clous où peut-être tu prenais un repos pleinement mérité après la vague de « Merci Patron », et fonce à la rencontre de Carlos Ghosn. Cet homme a besoin d’un accompagnement social d’urgence, si on peut aider ce sera avec plaisir. Henri : ne lâche rien !

  • Le 24 avril à 21:52, par Marie Hélène En réponse à : Merci Renault !

    Trop c’est trop. Qu’est-ce qu’on fait ? Du bruit pour commencer. Et après ?

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 75