Merci Renault !

par Sylvain Laporte 23/03/2016

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Prestataire de Renault, « Henri » est mis à pied, et en voie de licenciement, à cause de Merci patron ! Mais il ne pleurniche pas.

« J’ai envoyé une dizaine de mails aux syndicats du technicentre de Renault où je travaille, à Versailles. Pour la promo de Fakir et de Merci patron ! Le lendemain, mon patron m’a dit de plus revenir au boulot. » On a croisé « Henri » à la manif du 17 mars, et il nous a raconté ça, une fois le cortège passé, dans un bistrot place d’Italie.

Nous, avec une paire de bénévoles, on tombe des nues.
Il en faut de la bonne volonté, pour porter notre journal et notre film, dans les salles, dans les cortèges, derrière les stands. Que nos militants fassent des heures sups, qu’ils y consacrent soirées et dimanches, bravent les pluies et le froid, à tracter nos petits papiers, on ne s’en prive pas. Mais qu’ils en arrivent à perdre leur emploi, ça devient limite comme abnégation...

« Je suis ingénieur, nous explique « Henri », et je travaille dans une boîte qui fait des maths appliqués, si tu veux. Moi, en gros, je fais de la modélisation chez Renault, pour qui on est prestataires, je regarde comment on peut un peu tout maximiser techniquement. Vu qu’aujourd’hui on se retrouvait pour diffuser le tract sur la Nuit rouge du 31 mars, et comme Merci patron !, ça marche pas mal, j’ai envoyé un mail aux syndicats Renault du site. »

Sur l’écran d’ordinateur, il nous dévoile l’objet du crime, adressé aux syndicalistes Sud, CGT, CFDT, FO et CGC du site, un truc très gentil :
« Bonsoir, je suis actuellement prestataire au TCR. Mais ce qui m’amène surtout est le fait que je suis très humblement bénévole du journal Fakir », et offrant une projo gratuite de Merci patron ! chez Renault.

Autour de la table, on salue l’initiative. Mais comment croire que ces quelques lignes lui vaillent une sanction, et même carrément un licenciement ? « Henri » nous ment. Il nous cache un truc. On l’interroge, suspicieux :
« Mais ce courriel, tu l’as envoyé depuis l’usine ? Sur ton temps de travail ?
_- Non, depuis chez moi, le soir.
_- Tu l’as fait avec ta boîte pro ?
_- Non, c’était sur mon ordinateur perso, à partir de ma boîte perso.
_- Mais ton patron, comment il a su ?
_- C’est Renault qui l’a appelé directement. Je sais pas comment ils ont eu connaissance du mail, mais ils lui on dit : ’Voici ce qu’il a envoyé à nos employés. Merci de lui faire quitter le site. On veut plus qu’il remette les pieds ici.’ J’ai envoyé le mail mardi soir, mercredi, à 11h, on venait me chercher sur le site, on me demandait de partir, ils m’ont repris mon badge, et même mon ordinateur là-bas, ils l’ont enlevé. J’ai eu une discussion avec mon patron, qui m’a raconté tout ça, et depuis je suis en ’mise à pied conservatoire’, sans solde, jusqu’à ce que je reçoive un courrier, pour la suite.
_- Mais, attends, on s’étonne, il peut faire ça ?
_- Renault, c’est notre plus gros contrat. Ca représente la majorité de notre chiffre d’affaires, alors lui, j’imagine, il est un peu obligé de se coucher. »

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 26 août à 13:56, par Un salarié En réponse à : Merci Renault !

    Bonjour,

    Apparemment vous « oubliez » quelques petits détails... Comme le fait d’avoir enregistré son supérieur à son insu lors de son entretien pour sa mise à pied, et d’avoir utilisé l’enregistrement...

    J’ai lu au passage un ou deux autres articles qui procèdent de la même absence totale d’objectivité et de déontologie. Comme celui de la belle sœur qui n’a pas droit au chômage pour des raisons qui ne concernent qu’elle et qui est utilisé pour dénigrer les PDG qui n’ont rien à faire dans cette histoire...

    Merci pour le vomitif. Je me souviendrai de n’accorder aucun crédit aux élucubrations de M. Ruffin. Et peu importe que vous publiiez ou non ce commentaire...

  • Le 15 juillet à 08:46, par Kerlaouezo Martine En réponse à : Merci Renault !

    Bonjour,
    Ce genre d’incident n’est pas étonnant. Il faut savoir que dans les boites , il y a toujours de gentils collègues bien intentionnés qui sont toujours prêts à balancer...
    Quand j’ai vu « merci patron », j’ai été fascinée par la manière de traiter avec humour et humilité un sujet si grave et si important.
    Et puis les lumières se sont rallumées, et j’ai découvert dans la salle la présence des habituels « acteurs militants » : gérants de Biocoop, responsables de chantiers d’insertion, directeurs d’établissements médicaux sociaux et autres MJC.
    En bref quelques personnes qui pourraient balayer devant leur porte car, sans avoir délocalisé, ils ont bien exploités, voir démolis quelques salariés, sous prétexte de faire du social !
    Comme disait Coluche, ils vendent de la solidarité , y en ont pas un échantillon sur eux

  • Le 3 juillet à 14:38, par Ludovic En réponse à : Merci Renault !

    Dans la vidéo YouTube de la chaîne fakir qui m’a conduit ici, on entend son vrai nom (Henri le dit à un moment). Il faudra mettre un « biip » à ce moment.

  • Le 28 juin à 18:39, par Guy Noir En réponse à : Merci Renault !

    Il serait bon qu’Henri puisse exposer l’affaire dans l’émission de Daniel Mermet. Il serait bon également de solliciter divers média et de rendre public leurs éventuels refus. Je pense notamment à Médiapart, Arrêt sur Image, France Inter. Sur cette station dite du service public on est frappé par le respect avec lequel les journaliste accueillent le personnel politique de droite et du gouvernement, respect qui contraste avec la désinvolture et l’arrogance qu’ils réservent aux opposants de la gauche de gauche et aux syndicalistes.

  • Le 28 juin à 11:41, par Christian09 En réponse à : Merci Renault !

    Ils utilisent tous les moyens pour imposer leur idéologie ultralibérale.Les masques tombent un après l’autre. Les jeunes et d’autres moins jeunes commencent à prendre conscience de la réalité de cette société capitaliste et inhumaine.
    Informez-nous de la suite.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 80