Merci Macron ! François Ruffin à C Polémique

par L’équipe de Fakir 11/01/2017

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 14 janvier à 01:36, par Marco El Guismo En réponse à : Merci Macron ! François Ruffin à C Polémique

    Mon cher François. Mon cher Fakir.

    Mais pourquoi tu t’es engagé dans ce panier de crabe ?

    Le sujet, les invités, le présentateur... Tout était réuni pour te prendre une gamelle...
    Et là ! Ta voix qui chevrote, ta colère mal dissimulée... C’était mort d’avance.

    Où alors il fallait consulter Maître Yoda avant.

    Allez ! T’as mieux à faire...

    Je préfère tes débuts de YouTubeur, tu progresses bien et surtout, il est là ton public !!!

    T’es un mec des ondes, des bouquins et des enquêtes... Vas pas te perdre dans les fins fonds d’un audimat pourri un dimanche soir entre ami intellectuelo-je sais pas quoi !

    Non mais, tu vois la gueule de l’apéro un dimanche à regarder ça...
    Non mais là, pour le coup viens boire un coup à la maison sans télé, chez les Vendéens de droite depuis 10 générations... Tu verras, on se marre mieux, même si des fois, je serre les dents comme tu l’a fait.

    Bon allez t’chio gars ! J’t’aime bien et vôt p’tain d’équipe aussi !
    Mais ça... Ça sert à rien !

    V’nez donc boire mon apéro maison, avec toute ta clique, ça nous f’ra du bien !

    Bisouilles.

    PS ; G du rhum arrangé maison pour finir la soirée ! Et pis d’façon z’allez pas rentré d’soir dans l’Chnord dans c’t’état là. Merde ! Vous restez dormir ! La maison est p’tite mais y a d’la place !