Lettre ouverte à Jean-Michel Aphatie : quel rôle choisirez-vous ?

par L’équipe de Fakir 23/02/2016

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Cher Jean-Michel Aphatie,

C’est donc sur vous que c’est tombé.
La censure était trop voyante : « Europe 1 nous interdit de recevoir François Ruffin » (dixit Frédéric Taddéi), le scandale grossissait. Pour rattraper le coup, votre hiérarchie vous a donc demandé de vous transformer en critique ciné. Et de me recevoir, ce mercredi, à 12 h 45.

Vous êtes en train de découvrir Merci patron !
J’espère que ça vous plait, que vous rigolez bien.

Faux-cul, votre direction a déclaré à Ozap : « La nature polémique du film nécessite la présence d’un contradicteur pour instaurer un véritable débat. »
Ce sera donc vous le contradicteur.
Le porte-parole de l’homme le plus riche de France, ce sera vous.
L’avocat de Bernard Arnault, de LVMH, du premier groupe de luxe au monde, vous.

Nul doute que ce rôle vous convienne.
Défenseur de l’oligarchie, des Jérôme Cahuzac et compagnie, vous savez faire.
Aboyeur, même, si nécessaire, c’est dans vos cordes.
« Vous mettez votre plume au service des puissants », comme l’avait dénoncé à votre sujet Eva Joly.

Mais j’ai cette faiblesse : je crois en l’Homme.
En vous aussi.
Je crois que, pour un quart d’heure au moins, vous pouvez montrer un autre visage, plus de courage. Vous souvenir du jeune journaliste, moins conformiste, que vous étiez. Je viens comme un secours, ranimer ce qu’il y a de meilleur en vous-même.
Amen.

Autant vous avertir :
Pour sauver votre âme, je ne viendrai pas seul, mais avec une caméra et un micro. Avec un copain minuteur, également. Pour mesurer, sur les quinze minutes, quel temps de parole m’est réellement accordé.
Je viens de visionner cette vidéo, datée du 7 novembre 2007, où vous interrogiez alors Bernard Arnault sur RTL. Le PDG n’est, pour le moins, pas trop chahuté. Vous lui posez sept questions en 7’22’’. Avec, soyons précis (il faut être précis dans la vie), 1’36’’ de temps de parole pour vous, présentation comprise, et le reste, 5’46’’ pour votre interlocuteur – soit 21,7% pour vous, et 78,3% pour lui. Bref, vous ne l’interrompez pas trop et il peut dérouler tranquillement son argumentaire.
Nul doute que vous me réserverez le même traitement.

Je vous préviens de tout cela, car je veux vous placer devant un dilemme :
Soit répondre aux consignes de votre direction, et jouer le « chien de garde » comme décrit ci-dessus.
Soit m’accorder dix minutes de liberté.
Dix minutes seulement, mais dix minutes quand même.
Après ces dix minutes, je sais que, plus jamais, de toute ma carrière, je ne serai invité sur « Radio Lagardère ».
Mais il restera ces dix minutes, pour vous et pour moi.
Tel un kamikaze des ondes, je viens pour commettre un attentat radiophonique.

Alors, suspense : quel rôle choisirez-vous ?
J’espère qu’ensemble nous allons vivre un beau moment.

Très fakirement,

François Ruffin.

Jean-Michel Aphatie interviewe Bernard Arnault :


Arnault LVMH chez Apathie RTL par azg848

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 29 mars à 17:01, par Catherine Combes En réponse à : Lettre ouverte à Jean-Michel Aphatie : quel rôle choisirez-vous ?

    Je sors du film « Merci Patron ». Nous étions nombreux pour un mardi après-midi à Saint Nazaire...
    C’est la première fois où je vois un film applaudi.
    Bravo, il le mérite. C’est vraiment jubilatoire. Drôle, émouvant, vrai, et pour une fois que le pot de terre gagne, ne boudons pas notre plaisir.
    Je m’ abonne derechef à Fakir.
    Toute mon amitié et mon soutien.
    Catherine

  • Le 19 mars à 16:24, par gilian Manouvrier En réponse à : Lettre ouverte à Jean-Michel Aphatie : quel rôle choisirez-vous ?

    j’étais hier soir à la projection de « Merci Patron » à Dieppe , merci d’avoir été présent et d’avoir conversé avec nous , de débat , je n’ai pas observé qu’il y en eut un . Nous étions plusieurs militants de l’UPR , Président fondateur , « François Asselineau » , vous avez répondu à l’un de nous sur l’incidence des directives Européennes , que l’on retrouve dans « La loi c’est une Connerie » ( pitié si j’ai mal orthographié , je m’en excuse humblement , comme il se doit ! Auprès de Madame la Ministre ) , j’ai appris dans mon école primaire que l’on pouvait écrire les noms propres avec une certaine liberté dans l’hortographie !!! Personnellemnent , je ne connaissais pas « Fakir » , comme beaucoup de citoyens ignorent qui est François Asselineau et l’UPR , donc je vous ai découvert après avoir apprècié l’humour de votre film , tout est dit ou suggèré avec ce film , ou l’on s’amuse avec émotion , pour ces pauvres gens qui perdent tout ce qu’ils ont gagnés par leur travail et leur sens des économies familiales . Pour être un pur produit chti moi même , j’ai trouvé la famille Klur , plus vraie que nature ! Par contre , j’ai eu le sentiment d’assister à une grosse farce , dont tous les acteurs , étaient les joyeux participants .

  • Le 10 mars à 17:27, par Quentin K En réponse à : Lettre ouverte à Jean-Michel Aphatie : quel rôle choisirez-vous ?

    Hello !
    Le passage sur Europe 1 aura finalement été assez poussif. Apathie, en posture de chien de garde, savait à quoi s’attendre et comment le tourner à son avantage. Il aurait mieux valu le prendre au dépourvu en commençant jovialement sur le documentaire, avant de plonger sur le sujet de Lagardère et de la censure.
    Mélenchon est d’ailleurs assez doué à ce jeu avec les médias... même si ce n’est pas forcément un exemple.

  • Le 8 mars à 18:45, par Baptiste Lefevre En réponse à : Lettre ouverte à Jean-Michel Aphatie : quel rôle choisirez-vous ?

    Tout est vrai, évidemment !

  • Le 8 mars à 14:53, par bernard alain En réponse à : Lettre ouverte à Jean-Michel Aphatie : quel rôle choisirez-vous ?

    Cher François Ruffin ,
    je dis cher car j’ai vu hier avec ma femme votre film Merci Patron au cinéma MERCURY à NICE , et de cette séance , j’éprouve pour vous admiration et affection .
    Votre film , attachant , attendrissant , hilarant par moments et corrosif est un petit chef d’oeuvre ( pourquoi « petit »d’ailleurs ?) ;le couple KLUR est tellement humain , monsieur Klur tellement gentil et modeste , sa femme tellement belle après le coiffeur qu’elle a pu se payer avec l’indemnité de Bernard Arnault .
    Le « Commissaire » flot pour des raisons évidentes tellement drôle de naïveté qui se veut chafouine .
    La salle était pleine et a applaudi à la fin du film que je recommande à tous mes amis ( mais mes amis sont plutôt des LVMHchistes ).
    Une question simple et votre réponse ne changera en rien mon opinion sur le film : l’histoire est-elle totalement vraie ou totalement imaginée .
    De toute façon merci Cher François Ruffin pour cet excellent film malheureusement ignoré par les « grandes » salles à NICE .
    NB : je suis allé voir votre film ( et franchement à NICE il se mérite ) suite à une excellente critique dans Charlie Hebdo.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30