Les pious-pious du CAC40

par L’équipe de Fakir 14/07/2016

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Besançon, lundi 11 janvier.

Sa femme est abonnée à Fakir.
Une rouge.
Ca s’engueulait souvent à la maison.
Parce que militaire de carrière, Marc appartenait au « service action de la DGSE », et « l’armée n’est pas de gauche ». Lui ne me livrera pas de scoop, ses « opérations » il ne les décrit que vaguement, le nom des pays, le Liban, le Tchad, le Congo, l’Irak, ici saut en parachute, là protection du président, ici libération d’otages.
Juste des impressions : « Il suffisait qu’une compagnie pétrolière demande une nouvelle campagne sismique pour préparer un forage, et en contrepartie, l’Etat français apportait du soutien, du matériel.
« Dans ce genre de situations, il ne faut pas poser de questions, et ne pas s’en poser. Tu n’es pas là par hasard, tu sais que tu vas sortir des clous. Mais tu sens, tu entends, même si tu n’as pas à entendre : tu aperçois les intérêts économiques derrière. Moi je me suis engagé pour le pays, par un idéalisme, de droite mais un idéalisme, et je suis devenu conscient des enjeux réels.
« Regarde Areva, la
‘lutte anti-terroriste’ doit, en fait, faciliter la préservation, ou la future implantation, des mines. Les ambassades sont devenues des centres commerciaux, avec du démarchage pour Engie, pour Total, pour Bouygues. Le dernier 14 juillet, au Yémen, je n’ai jamais vu ça : c’était le défilé des marques.
« Du Tchad au Sénégal, au Nord-Mali, en Libye, on envoie nos troupes pas pour le drapeau, mais pour ouvrir des marchés au CAC 40.
« Mais c’est la sécurité privée qui est en train de récupérer tout ça. Le mercenariat. Je fais des missions pour eux, maintenant. Est-ce que tu as vu Irish Road ? »

Non, je n’ai pas vu Irish Road.
J’ai manqué peu de Ken Loach, mais celui-là oui.
« Je vais te le mettre sur une clé USB…
- D’accord, et laisse bien les compte rendus de toutes tes réunions avec les généraux dessus ! »

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 30 août à 10:20, par Fred En réponse à : Les pious-pious du CAC40

    Je ne suis pas d’accord Pascal.. à moins que nous ne soyons actionnaires (et encore devrais-je dire GROS actionnaire) de Engie, Total, bouygues et compagnie..
    Ce que ces interventions permettent de maintenir c’est le niveau de vie des 1%.. qui sont bardés de conseillers fiscaux et autres spécialistes afin de payer très peu d’impôts, et donc ne participer que faiblement au PIB de la France.

    Ceux qui maintiennent notre niveau de vie, ce sont les impôts des millions de travailleurs de la classe moyenne, les taxes des PME, la TVA ponctionnée sur les classes pauvres et moyennes ... etc
    Il faut arrêter ce mythe qui consiste à dire que lorsque AREVA gagne un marché nous en sortons tous bénéficiaires.. mon oeuil !

  • Le 14 juillet à 13:03, par Pascal En réponse à : Les pious-pious du CAC40

    Ce qu’il faut à mon sens aussi dire, c’est que cette prédation des richesses africaines (ou autres) NOUS permet de maintenir NOTRE niveau de vie occidental. Être contre ces « interventions » mais vouloir conserver intact notre confort européen est totalement contradictoire.
    Cela n’empêche évidemment pas de lutter contre ceux qui pillent le peuple européen. ..