Fakir en kiosque - Le sommaire

par L’équipe de Fakir 19/02/2016 paru dans le Fakir n°(74) 20 février 2016

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Le nouveau Fakir est en kiosque. Dedans, y a que du bon, la preuve :

Le dossier Étonner la catastrophe - Notre plan betteraves
FN, terrorisme, résignation... Face à ça, avec notre plan betteraves, on va « étonner la catastrophe, par le peu de peur qu’elle nous fait », comme disait Hugo.
Peut-être qu’on va se planter. Peut-être. Mais nous aurons essayé.

Écologie Le grand bond en arrière

On va sauver la planète main dans la main avec le « secteur financier ». C’est un peu la conclusion de la COP21. Les marchés gardiens du climat. À une époque, y a pas si longtemps, aux États-Unis notamment, c’était l’État qui assurait ce rôle. Alors comment, et à cause de qui, on en est revenu là.

Merci Patron ! Les coulisses

Le réal’-rédac’chef répond aux questions que vous lui posez, et à celles qu’il se pose.

Double ration de Chartier La gauche décomplexée

Hollande décrète l’état d’urgence social

Wikilutte Jacquerie en Picardie
Les Goodyear et les Contis, c’est pas nouveau en Picardie. C’est de la gnognotte, même, comparé aux anciens, à lire Le Temps des révolte, de Anne Steiner

Nouvelle rubrique Le Carnet de Bord
Fakir se met au format court (5000 signes, à peine...). À déguster aux toilettes ou pendant la pause clope.

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 20 avril à 21:28, par Jean-Pierre Meeschaert En réponse à : Fakir en kiosque - Le sommaire

    Ai vu hier soir Merci patron, pas trop de raisons personnelles en ce moment de me marrer et alors là je me suis jamais tant marré, et en plus c’est le meilleur film de recettes de subversion, à conseiller à tout apprenti révolutionnaire. J’espère qu’on va vite avoir à les mettre en oeuvre.

  • Le 17 avril à 15:31, par Christine REMEUR En réponse à : Fakir en kiosque - Le sommaire

    Bonjour,
    Juste pour vous dire que votre film-documentaire est vraiment génial. J’ai adoré.
    Je ne suis pas la seule, d’ailleurs car à la fin de la séance, les spectateurs, remplis d’émotion, ont applaudi spontanément.
    Vous avez réussi, sur le ton de l’humour, à soulever un problème récurrent de notre société : l’enrichissement des grands patrons et des actionnaires au détriment du bien être de leurs employés dont ils se séparent sans scrupules lorsqu’ils ne rapportent plus assez.
    Egalement employée d’un groupe du CAC40, j’ai été extrèmement touchée par votre sujet. Cela fait cinq ans que nous n’avons pas été augmentés et que nous travaillons de plus en plus, sans aucune reconnaissance.
    Il faut que cela change, ce n’est plus possible !
    Merci pour tout ce que vous faites. Comme le mentionne Dominique Le Strat, ci-dessous : Vous nous donnez envie de militer à nouveau sur de nouvelles bases. A votre humble niveau, vous avez réussi à mettre en défaut le plus grand groupe français. Bravo ! Cela redonne de l’espoir à tous les travailleurs. Il faut réduire les inégalités et respecter le personnel !
    Merci à toute votre équipe. Je recommande à tous d’aller voir votre film.
    Bonne continuation

  • Le 12 avril à 21:18, par Carole GHIOTTI En réponse à : Fakir en kiosque - Le sommaire

    J’ai entendu François RUFFIN à la radio, je suis allée voir « Merci Patron » avec ma mère.
    J’ai encouragé mes enfants à le voir et aujourd’hui sur le campus de Grenoble je l’ai revu parmi plein de jeunes.

    Dans le débat qui a suivi j’ai entendu beaucoup de bien et pas mal de critiques aussi. Mais nous étions là ensemble à débattre du monde du travail, du capitalisme, des changements que nous souhaiterions voir arriver.
    Tous ces échanges, toutes ces idées, cette révolte aussi c’est grâce à votre travail, à votre film drôle et touchant.

    Longue vie à ce film, à Fakir (que je vais acheter dès demain) !

  • Le 9 avril à 15:02, par Ray Gramond En réponse à : Fakir en kiosque - Le sommaire

    Je viens de lire Fakir 74 de A à Z (mon premier n° de l’abonnement) ;
    Bravo !!!
    Je cours pour aller voir « Bravo patron »
    Merci à vous.

    PS : faut-il être initié pour comprendre ce que viennent faire les betteraves ? Est-ce simplement parce qu’on en cultive en Picardie ? Merci à qui peut m’éclaircir les idées...

  • Le 28 mars à 18:10, par dominique le strat En réponse à : Fakir en kiosque - Le sommaire

    Bonsoir,
    Je sors de la projection de « Merci patron » dans le 93. MERCI a vous de nous redonner de l’espoir. Cet espoir qui nous faisait cruellement défaut. Bravo pour votre humour et votre savoir faire. Cela donne envie de militer à nouveau sur de nouvelles bases.

    Merci, merci à vous

0 | 5 | 10 | 15