Loi Travail : le dernier coup de rein !

par L’équipe de Fakir 27/05/2016

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Jeudi, Filoche m’a appelé : « Ca sent bon, il m’a dit, on va gagner ! » Je me méfie de ses pronostics trop optimistes. Mais aujourd’hui, je pense que oui, ça branle dans le manche en face, entre Le Roux, les députés socialistes, Valls, et de notre côté, les raffineries, les dockers, le nucléaire, les quotidiens qui ne paraissent pas, des blocages de partout sur les routes. Et dans les sondages BFM, 69 % des Français pour un retrait pur et simple de la loi El-Khomri !

C’est le moment.
C’est le moment d’y aller, de toutes nos forces.
C’est le moment de les enfoncer, avec un dernier coup d’épaule.
Voilà le calendrier de nos initiatives fakiriennes.

  • Mardi 31 mai, 19 h, Paris, à la Bourse du Travail
    Soirée : « Loi Travail, à l’abordage ! »
    Fakir viendra présenter sa campagne nationale : « Nous ne voterons plus socialistes ! »
    On fera le point sur toutes les batailles à mener au mois de juin : autour de la votation citoyenne, de l’euro, du meeting au Havre, de la manif du 14, peut-être une manif avant, etc.
    On aura des militants intellos et des intellos militants, de tous les secteurs en lutte – RATP, chimie, etc. mais attention : il ne s’agit pas d’une réunion de débats, mais d’organisation. On va se répartir les tâches, en petits groupes. Gérer de la logistique.
    Que nos troupes soient en ordre de marche !
  • Mercredi 1er juin, Marseille
    Première AG commune « Nuit debout – Syndicats »

    C’est la Provence qui montre l’exemple : sur le port de Marseille se tiendra la première Assemblée générale commune Nuit debout-Syndicats, avec un rassemblement départemental, les raffineries, le port, etc. (en présence de François Ruffin).
  • Jeudi 2 juin, Le Havre
    Meeting « Nous sommes la majorité ! »

    En partenariat avec l’intersyndicale du Havre, Fakir monte en Normandie, soutenir les raffineurs, les dockers, les portuaires, etc., avec Serge Halimi, Gérard Filoche, François Ruffin, Pierre Rimbert, Renaud Lambert (casting en cours).
  • Mardi 7 juin, Amiens et partout en France
    « Nous ne voterons plus PS ! »

    Le 7 juin 1936 étaient signés les accords de Matignon : avec le Parti socialiste de Léon Blum et le Front populaire, les travailleurs obtenaient les conventions collectives, les 40 heures et les congés payés. Quatre-vingts ans plus tard, en 2016, le Parti socialiste de François Hollande casse le Code du travail et épouse le Medef.
    Nous proposerons donc, ce jour-là, une action devant toutes les fédérations du Parti socialiste de France, visant tous les députés de la majorité.

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 30 mai à 20:07, par Fabienne MARTIN En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    Bonsoir,

    Nous serons très certainement parmi vous au Havre jeudi 2/06 (reste à voir l’horaire).
    Une question me taraude : où est Monsieur Lordon ? Peut-il être invité au(x) débat(s). Nous ne l’entendons plus, je trouve ça très dommage !

    Bien à vous

    F. MARTIN

  • Le 30 mai à 12:55, par Pierre Grenon En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    Quelqu’un peut-il m’expliquer en quelques lignes ce qu’est la loi el- komri ? La loi el- komri pour les Nuls en quelque sorte, ou, du pareil au même vous allez dire, pour les québécois ...

    Merci,

    Un québécois

  • Le 30 mai à 12:03, par Maximilien R En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    Filoche est bien brave mais qu’il soit cohérent et qu’il quitte le bureau national du PS,
    Ce type n’est absolument pas crédible .

  • Le 30 mai à 11:57, par Antoine En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    La démarche est plus qu’honorable. Il faut que le gens puissent écouter une alternative aux pensées de gauche et de droite. Mais je pense qu’il faut rester dans le système pour le changer et donc qu’une rupture totale avec le système en place me paraît impossible.

  • Le 29 mai à 15:55, par Brindille En réponse à : Loi Travail : le dernier coup de rein !

    Oui merci pour le boulot que vous faites !
    Les grévistes sont minoritaires parce que beaucoup de gens sont au chômage et que les actifs travaillent dans des secteurs non protégés sans organisations syndicales pour faire contrepoids à l’arbitraire des patrons en cas de grève.
    Donc, continuez, ne lâchez rien ! Car la majorité de la population est avec vous ! Seul 13% de la population soutienne la loi de réforme du code du travail.
    Le gouvernement le sait et mise sur un pourrissement du mouvement social par la montée des exaspérations de la population du fait des blocages et gréves à répétition.
    Dès lors il nous faut inventer d’autres formes de résistance pour associer la population qui ne peut pas faire grève à votre mouvement. Comment ?
    La gratuité me semble être l’outil parfait pour réussir cette convergence des luttes entre tous les travailleurs, ceux qui peuvent faire grève et ceux qui ne le peuvent pas, et tous les autres aussi, étudiants, chômeurs, retraités qui ne veulent pas de cette loi etc...
    Sachant qu’un arrêt de la commission européenne des droits de l’homme du 17/07/2007 avait validé la grève par gratuité des agents de péage des guichets du pont du Bosphore à Istanbul, je me demande pourquoi ce type d’action n’est pas plus répandu en Europe ?
    Il me semble que la grève générale ne peut être atteint que par ce moyen là.

0 | 5 | 10 | 15 | 20