Betteraves rouges : ce n’est qu’un début !

par François Ruffin 14/03/2016

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Samedi à Amiens, c’était le réveil des betteraves. Il faisait beau, on était nombreux. Y a du positif et d’autres trucs qui restent à travailler. Ce n’est qu’un début !

Sous un soleil picard, c’est-à-dire éclatant, les betteraves en colère ont défilé samedi dans les rues d’Amiens. Mille d’après la police, au moins trois mille d’après nous. Elles étaient venues de tout le Nord, Calais, Dunkerque, Paris aussi, mais surtout de Ham, de Gézaincourt, de Pint-de-Metz, d’Abbeville, du Crotoy...

Dans les trucs positifs, on a essayé - et plutôt réussi - à mettre de la joie dans la manif : avec la compagnie Jolie Môme, l’Arrach’fanfare qui mercipatronne formidablement, notre mascotte Ça suffix !, Julie et son « hakka de la betterave » (parce que, comme les joueurs néozélandais avant le match, on doit apprendre à leur faire peur). C’est un machin à garder, pour les cortèges de ce printemps : on n’est pas là pour s’emmerder !

Dans les trucs à travailler, et on le savait, et on ne se leurre pas : notre implantation sociale est superficielle, pas en profondeur. Ce « réveil » ne touche, pour l’instant, que le premier cercle, déjà militant. Et il va falloir pas mal bosser pour reprendre racines dans les campagnes et dans les quartiers, pour combattre ce sentiment d’impuissance, de résignation qui s’est insinué dans les âmes comme un poison. On va s’y atteler, avec entêtement.

Prochain rendez-vous : la nuit rouge sur Paris, le jeudi 31 mars.

Sans vous, on ne peut rien. Avec vous, on peut beaucoup.
Et c’est pour ça qu’à la fin, c’est nous qu’on va gagner !

crédit photo : Jean-Marie Faucillon

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 1er avril à 16:37, par Michèle Valette En réponse à : Betteraves rouges : ce n’est qu’un début !

    Bonjour amis Fakiriens, je me décide enfin à vous envoyer un mot de remerciement et d’encouragement. J’appréciais déjà énormément votre journal et là je viens de voir merci patron et ça m’a fait un bien fou !!! Mieux qu’un jaccuzzi ou une thalasso. Je l’ai aussitôt prescris à tous mes potes du syndicat et autres (je suis à la CGT au ministère de la Défense, mais on pourra en reparler). Bravo et continuons le combat car comme vous le dites si bien : à la fin c’est nous qu’on va gagner !!!! Biz à vous tous.
    PS : je ne m’abonne pas car il faut bien faire vivre les kiosquiers et les éduquer, en plus comme j’achète aussi CQFD, Zélium, la décroissance.........je préfère inciter à vous acheter ,en tout bien tout honneur ,même si ce n’est pas régulier. Mais promis en cas de gagnage de loto ou héritage intempestif je pense à vous direct. Allez banzaï !!!!!

  • Le 29 mars à 00:48, par DUKA En réponse à : Betteraves rouges : ce n’est qu’un début !

    J’ai appris le français sur le tard mais il me semble qu’on doit dire« c’est nous QUI allons gagner »

  • Le 27 mars à 13:04, par régis En réponse à : Betteraves rouges : ce n’est qu’un début !

    salut,
    tous fans de « MERCI PATRON » pourquoi pas lancer le 31 mars lancer « ON EST PAS DES CHARLOTS »
    certains on vu le film comme une farce...mais c’est une triste réalité, un quotidien ordinaire... à la télé on change de chaines, dans la rue on tourne la tete... ET APRES, A QUI LE TOUR ?
    LA LUTTE POUR SES DROITS EST UN DROIT UNIVERSELLE ! hier,aujourd’hui,demain et les jours d’après...

  • Le 22 mars à 14:25, par Braise de Rusty En réponse à : Betteraves rouges : ce n’est qu’un début !

    Ce n’est qu’un début mais le début est prometteur ! N’étant pas du premier cercle j’ai effectivement tourné autour... la mise en orbite était dans les tuyaux et cette marche des betteraves a au moins eu le mérite de m’enjailler dans cette voie...

    Merci et rendez-vous aux prochaines échéances !

  • Le 18 mars à 16:28, par Bona En réponse à : Betteraves rouges : ce n’est qu’un début !

    Et organiser une tournée d’été dans les campings ? (J’ai lu ton interview sur Le Grand Soir.info) Couplée à la tournée dans les banlieues. Investir dans un écran d’extérieur pour des séances en plein air ?

0 | 5