Alu debout : la soirée en direct !

par Sylvain Laporte 08/12/2016

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Le 14 décembre, Frédéric Lordon, Charles Piaget, François Ruffin, Fakir et les Ecopla seront à la Bourse du travail de Grenoble pour une grande soirée « Alu debout ! ». Assistez-y en direct comme si vous y étiez, à partir de 19 h.

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 18 décembre 2016 à 20:41, par BJ² En réponse à : Alu debout : la soirée en direct !

    Cyril. Je bosse depuis 30 ans pour la sidérurgie pour fournir les machines qui produiront des « bobines » alu dont se sert ECOPLA. La vraie question n’est pas de savoir s’il faut ou pas de l’alu, c’est : doit on le faire en France ou l’importer ?Chaque emploi que l’on peut sauver, chaque emploi que l’on empêcher de partir hors de France, c’est en favorisant si possible la production Française.Un produit fabriqué en France fera vivre des familles ,générera de cotisations pour les 6 millions de chômeurs dont une grande partie sont victimes de fermeture d’ entreprises , spéculation financière, dumping social. En 30 ans, je suis passé de 17 à 28% de cotisations + 13,5 % de CRDS. 420 ECOLPLA disparaissent, c’est autant de sous traitants directs qui disparaissent aussi.L’ écologie : Oui la fabrication de l’aluminium est ,plutôt a été polluante. : l’acier, l’auto, la pharmacie, pétrole, chimie,l’agro alimentaire,bref,tous les piliers de notre industrie le sont aussi . Doit on pour cela les supprimer radicalement ?Que faire alors de ces millions de chômeurs en plus ? Devenir dépendants d’autres pays ?Où trouver l’argent pour acheter tout ce dont nous aurions besoin d’importer pour vivre ?Vouloir la disparition de notre industrie ? C’est bien le contraire, ce serait un avenir, non pas sombre mais totalement noir !!les ecopla, ils ont tous ma reconnaissance pour leur courage, leur lutte , leur ténacité , mais surtout leur dignité pour ce combat juste.

  • Le 17 décembre 2016 à 18:23, par cyril En réponse à : Alu debout : la soirée en direct !

    Bravo effectivement, l’industrie de l’aluminium est une saloperie parmi bien d’ autres. Cette industrie a détruit la vallée de la Maurienne, l’ Isère, Gardanne (avec les boues rouge). Merci à Péchiney.
    Toute la politicaille voue un culte au travail qui est catégorie du capitalisme. Il ne faut pas confondre travail et activité.
    Allez vous renseigner sur le carnage de cancers, de malformations qu’ont à subir les anciens employés et ceux d’aujourd’hui !
    Fabriquer des plats en alu pour l’agro-alimentaire qui y refourgue sa merde, quelle avenir effectivement.
    Jamais il n’ y aura d’émancipation là-dedans et d’autonomie. Que vous soyez sous la hiérarchie d’un patron, d’un état, d’une collectivité, d’uns SCOP, vous trimerez toujours car le capitalisme ce n’est pas subvenir aux besoins des êtres humains (a-t-on besoin de barquette en alu ?, a-ton besoin de l’agro-alimentaire ?), c’est valoriser l’argent, son seul objectif, donc faire plus d’argent avec de l’argent.
    La dévastation des milieux de vie, du Vivant par l’industrie nous présage un sombre avenir.

  • Le 16 décembre 2016 à 14:54, par lanteri roger En réponse à : Alu debout : la soirée en direct !

    bonjour
    je viens voir le film

  • Le 15 décembre 2016 à 12:06, par isabelle En réponse à : Alu debout : la soirée en direct !

    Même en différé, ça vaut le coup de regarder.
    Bravo aux salariés d’Ecoplat qui luttent.
    Bon courage à tous
    Isabelle

  • Le 14 décembre 2016 à 20:10, par sabeen En réponse à : Alu debout : la soirée en direct !

    combien êtes vous dans la salle ?

0 | 5 | 10 | 15 | 20