Soutien gauche de gauche

par François Ruffin 03/03/2011

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Dans notre canton et dans celui à côté, le Parti communiste et le Nouveau parti anticapitaliste ont trouvé le moyen d’être moins bête qu’ailleurs : ils se sont alliés, pour une candidature commune. Chapeau.

Déjà, la « gauche de gauche », au niveau national, c’est le bazar. Mais alors, dans la Somme, c’est carrément Sarajevo : aux dernières régionales, y avait des communistes qui s’alliaient dès le premier tour avec le PS, d’autres cocos formaient le Front de Gauche, Maxime Gremetz faisait bande à part, le NPA aussi, et Lutte Ouvrière sans doute...

Alors quand, sur ce champ de ruines, apparaît une bonne nouvelle, une petite lumière de bon sens, eh bien, faut se dépêcher d’applaudir. Dans notre canton et dans celui d’Abbeville, le Parti communiste et le Nouveau parti anticapitaliste ont trouvé le moyen d’être moins bête qu’ailleurs : ils se sont alliés, pour une candidature commune. Chapeau.

C’est pas tant qu’ils vont être élus, non, on ne se fait pas d’illusions, mais Fabienne Debeauvais, Valérie Muller, Michel Guillochon et Grégoire Moquet montrent le chemin. Celui de l’unité. Une unité nécessaire, impérative, si l’on veut peser à gauche du Parti socialiste. Si l’on souhaite que les dogmes libéraux (réduire les déficits, supprimer des emplois dans les écoles et les hôpitaux, faire stagner le SMIC, laisser les mains libres aux spéculateurs) ne règnent plus en maîtres dans les esprits et dans les ministères. Si l’on désire que, dans les cœurs, le mot d’ « espérance » remplace celui d’ « inquiétude », que dans le peuple la volonté combatte la résignation.

Puissent la voie qu’ils ouvrent ici (et que d’autres ouvrent ailleurs, dans le Limousin, la Bretagne, la Lorraine, etc.) être suivie d’un bon score.
Que ça fasse réfléchir les appareils. Que ça mène à des candidatures unitaires aux législatives. Que ces députés constituent un groupe solide à l’Assemblée. Qu’ils refusent que la France se convertisse encore davantage à la finance et à l’impuissance.

Et alors, à la fin, c’est nous qu’on va gagner !

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 24 mai 2011 à 10:10, par devillers En réponse à : Soutien gauche de gauche

    Bravo !! pour l’initiative , c’ est cela qu’ il faut se regrouper et parler d’ une seule voix face à la toute puissance de « l’ argent »