Soirée « On nous cache tout » le 12 janvier à Paris

par L’équipe de Fakir 05/01/2015

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Le 12 janvier, on se retrouve, avec Frédéric Lordon, Serge Halimi, Gérard Filoche et d’autres encore pour une grande soirée révélation « On nous cache tout ». Le moment de parler de ce qu’on entend pas sur les ondes de France Inter, et de faire un point sur la campagne « De l’air à France Inter ». Venez nombreux !

C’est une grande croix qu’il faut mettre dans votre agenda  : le 12 janvier, à 19 h, à la Bourse du Travail, 3 rue du château d’eau, Paris, métro République.

Pourquoi une soirée « On nous cache tout » ?
Pour faire le tri, recenser,, constater, révéler : combien d’émission sur le TAFTA ? Combien de reportages à Pôle Emploi ? dans les usines ?, chez les petits agriculteurs ? Combien de sujets sur les accidentés du travail ?, sur l’utilisation du CICE ?

Nous l’avions écrit à Laurence Bloch, en octobre : « Que la principale radio de service public rende ainsi invisible, inaudible, quotidiennement, la « France d’en bas », que la majorité de la population soit passée sous silence, que ses préoccupations soient tues, voilà qui nuit manifestement au bon fonctionnement de la démocratie. »

Or, ces « préoccupations » sont délaissées par la radio publique, alors que, chaque matin, Dominique Seux, éditorialiste salarié des Echos, le quotidien du patronat, le journal de Bernard Arnault, première fortune de France, fait entendre sa voix – et ainsi, celle du patronat.

Comment est-ce qu’on va faire ça, l’état des lieux de la radio ?
Ce sont Frédéric Lordon, Serge Halimi, Gérard Filoche, Gérard Mordillat, Danielle Simonnet (PG) et Aurélie Trouvé (Attac) qui, tour à tour, s’exprimeront, révéleront « ce qu’on nous cache ». Des experts ? Oui, mais des travailleurs, aussi, comme Kamel, qui seront là eux-aussi, pour faire entendre leur voix !

Comme les centaines de lecteurs et d’auditeurs qui ont répondu à notre appel le 13 décembre, vous êtes invités à nous rejoindre. Comme France Inter, cette campagne est aussi la vôtre. On peut faire le travail de fourmis, envoyer des mails, faire du lobbying, préparer les troupes mais le combat ne se fera pas sans vous !

Ca serait le signe, que pour la radio publique, on peut se mobiliser et non pas déserter. Se battre plutôt que fuir, vers des niches – comme notre petit journal.

Parce que sans vous, on ne peut rien. Avec vous, on peut beaucoup ! Et c’est pour ça qu’à la fin, c’est nous qu’on va gagner !

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 22 janvier 2015 à 11:31, par MALAS En réponse à : Soirée « On nous cache tout » le 12 janvier à Paris

    Je suis ravie de découvrir ce texte. Cela fait des années que j’écris à la rédaction de France Inter pour dénoncer ce que vous mettez en évidence dans votre papier.
    Alors c’est officiel, aujourd’hui, je fais mon coming-out en dissidence, je me sens moins seule.
    Je ne peux admettre que des personnes en tuent d’autres pour quelques raisons que ce soit . Cela dit moi non plus, je n’étais pas Charlie mais entre le 7 et le 11 janvier c’était difficile de le dire sans se faire lyncher ; le 9 janvier, je suis sortie de ma tanière pour aller m’acheter un nouveau manteau en solde : 90 euros dans un magasin de fringue pour bourgeoise et j’ai trouvé écœurant le panneau « jesuischarlie » placé sous la caisse enregistreuse ! J’ai eu envie de demander à la patronne, en quoi consistait sa compassion : peut-être une remise sur tous les vêtements vendus ce jour-là. En plus rappelez-vous, on était en pleine période de soldes et le 11 janvier était un dimanche d’ouvertures des magasins ; décidément, il y a des symboles que je trouve proprement écœurant ! mais je crois qu’il va bien falloir que je m’habitue à ce monde-là ! Sinon pour revenir à FI, j’ai envoyé plein de courriers depuis les évènements mais aucune réponse. Non je n’étais pas Charlie plutôt Courrier International ou Silence ou Fakir, super écœurement en écoutant des bribes de la soirée de 3 heures le dimanche soir avec toujours la même clique de « pleureurs » complaisants pour ceux de leur monde ; je me sens tellement éloignée de l’univers d’un Philippe Val, nommé par Nicolas Sarkozy, président honni par cette gauche libérale qui chiale pour Charlie et qui sous sa présidence franceinterienne nous a fait subir jusqu’à l’écœurement ses potes de ryad marocain, tellement éloignée aussi de l’univers d’un Richard Malka qui dans une grande imposture intellectuelle défend la notion de laïcité essentiellement en opposant à l’Islam. Personnellement, je nomme la manifestation du 11 janvier, le bal des faux-culs de l’indignation sélective et je me sens moins seule en lisant votre papier. Dommage que je n’ai pas pu assister à votre soirée.
    Il y a quand même sur France Inter d’excellentes émissions qui font de la pédagogie et/ou qui parle de la France des vrais gens : 3D, Carnets de campagne, la TAC,… et bien sûr, il y avait Daniel Mermet je regrette beaucoup !

  • Le 14 janvier 2015 à 18:33, par chauvet En réponse à : Soirée « On nous cache tout » le 12 janvier à Paris

    merci beaucoup
    fakirement
    Claude

  • Le 14 janvier 2015 à 10:37, par Sylvain Laporte En réponse à : Soirée « On nous cache tout » le 12 janvier à Paris

    Bonjour,

    On travaille actuellement au montage d’une vidéo de la soirée du 12. Elle sera bientôt en ligne !

    Fakirement,
    Sylvain

  • Le 13 janvier 2015 à 22:28, par chauvet En réponse à : Soirée « On nous cache tout » le 12 janvier à Paris

    super votre soirée du 12, mais je n’ai pas pu voir le début, est-ce que l’on pourra la visionner sur votre site ?
    Amicalement

  • Le 13 janvier 2015 à 22:11, par Dubois Hélène En réponse à : Soirée « On nous cache tout » le 12 janvier à Paris

    Et pour continuer combien d’ouvriers ,combien d’agriculteurs ,d’employés de petits salariés et petits fonctionnaires siègent à notre bonne Assemblée Nationale ?? Qui représente qui dans notre bonne démocratie ?
    Il serait grand temps de faire aussi le ménage de ce coté...n’évoquons meme pas le Sénat !
    Sans compter que ces députés, sénateurs etc devraient etre élus une seule fois dans leur vie sans en faire une rente familiale.
    France Inter devrait effectivement accorder beaucoup plus de temps et d’émissions sur tous ces sujets. Révons un peu dans ce climat surréaliste !

0 | 5 | 10