Pour nous écrire, nous engueuler, nous féliciter...

par Artura Bandini 05/08/2011

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Une seule adresse :

Journal Fakir
303, rue de Paris
80000 AMIENS
03 22 72 64 54
contact fakirpresse.info

Pour discuter d’un article, nous signaler une information, laisser un témoignage, proposer une conférence...

redaction fakirpresse.info

Pour tout ce qui concerne le site internet :

artura fakirpresse.info

Pour tout ce qui concerne les abonnements, les réclamations, les changement d’adresses, la diffusion du journal, les commandes pas arrivées, ou arrivées deux fois, etc :

eric fakirpresse.info

Pour signaler tout contenu vous paraissant illicite :

abuse fakirpresse.info

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 28 avril à 19:37, par WYROBNIK PIERRE En réponse à : Pour nous écrire, nous engueuler, nous féliciter...

    bonjour françois ruffin

    vous avez écouté et visionné la vidéo hui 28 avril 2017 de jean luc mélenchon
    quel sera vraiment votre vote au 2ème tour à la présidentielle ?

  • Le 20 janvier à 21:49, par leblanc jacqueline En réponse à : Pour nous écrire, nous engueuler, nous féliciter...

    le 23/11/2015,j’ai commandé et payé par cheque n°6555464 sur credit agricole d’un montant de 20 euros des affiches et un DVD « merci patron ».J’ai distribué les affiches et je n’ai pas reçu le « DVD ». Malgre un courriel envoyé le 17/1/2017 je n’ai pas de réponse.Si cheque perdu, je veux bien en rédiger un nouveau.Je vous prie de bien vouloir me répondre.

  • Le 24 novembre 2016 à 11:57, par Madame Tournier Janique En réponse à : Pour nous écrire, nous engueuler, nous féliciter...

    Bonjour , tout d abord BRAVO un grand merci pour votre journal que j attends avec impatience . Abonné depuis que nous avons vu votre film merci patron sur le conseil de nos enfants , une vraie reussite !!!!
    Enfin un journal qui parle des vrais problèmes que nous rencontrons chaque jour sur notre lieu de travail .
    Je suis auxiliaire de vie dans une ehpad (etablissement hospitalier pour personnes autos dependantes ) , il faut parler de nous de se que nous vivons au quodidien par manque de personnel ( une personne la nuit pour 50 residents )
    Et le personnel de jour que des contrats a temps partiels !!! Dans des unités psycho geriatriques (alzeimer) agressivité des residents et des familles .
    Nous sommes en grande souffrance au travail direction dépassée ambiance morose . Que faire !!!!
    Aides soignantes auxiliairesde vie et même infirmières nous sommes a bout .
    Si vous publié merci de pas mettre mon nom on sait jamais ma hierarchie pourrai m en vouloir !!!
    Merci de parler de nous un petit article dans votre journal et déjà on se sentira un peu moins seule

  • Le 7 octobre 2016 à 12:09, par La maison de cèdre En réponse à : Pour nous écrire, nous engueuler, nous féliciter...

    Et si on retirait plus de terrains à Eiffage et Bouygues pour construire durablement et en local ?

    http://www.maison-de-cedre.fr/wp-content/uploads/2016/10/communique-presse-cedres-claudel.pdf

  • Le 28 août 2016 à 16:01, par Vidal Jean Louis et Marie Pierre En réponse à : Pour nous écrire, nous engueuler, nous féliciter...

    Monsieur, c’est avec grand plaisir et émotion que nous avons participé à la projection de votre film Merci patron à Port Leucate. Nous voulions vous remercier pour ce moment d’émotion. Nous regrettons d’avoir dû quitter la salle tant le ressenti de quelques uns nous semblait injuste ā votre encontre. Pour nous vous avez grandi vos« acteurs ». Merci. Jean-Louis et Marie Pierre.