Mélenchon, et après ?

par L’équipe de Fakir 06/03/2012 paru dans le Fakir n°(54 ) mars-avril 2012

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Dans son urne Kronenbourg, Fakir a procédé à une « présidentielle interne » : Jean-Luc Mélenchon est élu dès le premier tour, avec 71,42 % des suffrages exprimés. À coup sûr, nous sommes à l’image du pays !


Notre urne de fortune, un carton Kronenbourg (préalablement vidé), a trôné pendant quinze jours sur le bureau. La voilà éventrée, ce vendredi 3 février. Éric déplie le premier bulletin, le passe à Fabien, notre huissier, qui réajuste ses lunettes :
« Chantal Goya !
– Ça commence bien… »
grommelle notre rédac’chef.
Une poignée de suffrages plus tard :
« Les Frères Taloche !
– Ouf ouf ouf !
– Punaise mais c’est pas vrai, comment on peut faire un canard avec des gugusses pareils ! »
éructe notre rédac’chef.
Quelques votes encore, et : « Ruffin !
– Mais je suis pas candidat !
– Ouais, qu’il apprenne déjà à gérer un journal ! »

Et aussi : « Coluche !
– Mais c’est pas vrai ! Mais quelle bande de cons !,
tempête le rédac’chef. Ça va faire sérieux, dans le journal !
– Quoi,
« dans le journal » ? interroge, surpris, Ptitatou.
– Ben oui, on va publier les résultats…
– Mais tu l’avais pas dit !
– Mais si, on l’a écrit dans le mail !
– Je l’ai pas lu…
– Moi non plus…
– Mais c’est pas vrai ! Mais quelle bande de clowns ! »
se désespère le rédac’chef.

Communiqué au mousseux

C’est la fracture éditoriale, ce midi : le rédac’chef voudrait se la jouer journaliste sérieux, paume sous le menton, se tripotant la barbiche, invité sur les plateaux télé, pérorant sur les résultats du dernier sommet européen façon Jacques Attali, mais heureusement, on est là pour le rappeler à la gaudriole picarde, à l’humilité provinciale. Pendant qu’on se ressert en mousseux, il nous lit son communiqué, rédigé sur un coin de nappe en papier :
« Depuis son passage en national, Fakir aspire à une union de la gauche critique. Il est donc logique, au fond, qu’une majorité se dégage au sein de notre association en faveur de Jean-Luc Mélenchon…
– Waouh, tu devrais remplacer Jean-Michel Aphatie !
– … en faveur de Jean-Luc Mélenchon qui a su rassembler le plus large autour de sa candidature. Maintenant, bien des incertitudes demeurent : que va devenir le Front de gauche dès le 22 avril au soir ?
– Tu crois que l’AFP va le publier, ou quoi ?
– Va-t-il s’écrouler, comme un château de cartes ? Des ministres communistes entreront-ils au gouvernement ? Bref, cette force – encore bien faible – saura-t-elle se préserver, intacte, pour être un porte-voix efficace des luttes sociales à venir ?
– Attends, tu peux répéter, y avait trop de mots là...
– Toutes ces questions, nous ne les oublions pas. Nous les poserons, mais plus tard. C’est pas au milieu de la bataille qu’on chipote.
– Qu’est-ce tu veux dire, là ?
– Ben je veux dire que le mec, là, Mélenchon, il doit se farcir les médias, les meetings, les déplacements, une vie de dingo, c’est pas le moment qu’on l’emmerde avec nos critiques et gnagnagni et gnagnagna. On discutera, mais après la bagarre.
– Bon, le poliburo, il veut du café, ou quoi ? »

LES RÉSULTATS OFFICIELS
 
Votants : 32
Nuls : 9
Blancs : 2
 
Suffrages exprimés : 21
Jean-Luc Mélenchon (FG) : 15 voix (71,4 %)
Eva Joly (EELV) : 2 voix (9,5 %)
François Hollande (PS) : 2 voix (9,5 %)
Philippe Poutou (NPA) : 1 voix (4,8 %)
Clément Wittmann (Objecteurs de croissance) : 1 voix (4,8 %)

TRANSPARENCE

Jean-Luc Mélenchon est, à notre connaissance, le seul candidat à la présidentielle abonné à Fakir (au tarif simple, 25 €, c’est un peu radin, mais bon, c’est toujours mieux que rien). En vrai journal de vendus, il est donc logique que Fakir le plébiscite en retour...
Philippe Poutou est le seul candidat à la présidentielle avec qui on ait joué au baby-foot (on a gagné : on espère qu’il tiendra mieux les financiers que nos avants déchaînés). Aucun des votants n’est, à notre connaissance, membre d’un parti politique. Ce qu’on ne s’interdit néanmoins pas, pour la suite des événements.

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 5 avril 2012 à 16:18, par Jeff En réponse à : Mélenchon, et après ?

    71 % décevant ....

  • Le 27 mars 2012 à 14:26, par indytube.net En réponse à : Mélenchon, et après ?

    Allez Mélenchon !!!

  • Le 24 mars 2012 à 11:42, par Druart Patrick En réponse à : Mélenchon, et après ?

    La marche sur la Bastille de Mélenchon et de ses copains stals a eu du succès, le peuple de gauche est orphelin et ne demande qu’à se trouver une famille de rechange. Ce mec est un réel manipulateur . Après avoir profité des socialos pour se faire élire sénateur et empocher bien évidemment la fraîche qui va avec pendant des décennies, après avoir été un des secrétaires d’état les plus fayots que la République jospinesque a compté d’après un de ses camarades, après avoir voté pour Maastricht, tiens, tiens, le chevalier blanc se refait une virginité avec les cocos. Et ça marche !
    A-t-il critiqué les indémnités conséquentes des sénateurs cuvant leur vin sous les ors du palais du Luxembourg ? jamais
    A-t-il remis en cause tous les avantages inhérents à la charge de député européen ? jamais
    A-t-il critiqué aussi vertement que les jeunes journalistes qui osaient le contredire les dictatures chinoises et cubaines ? jamais

    Evidemment il est soutenu par les communistes qui vont pouvoir arguer de leur renouveau grâce à un score inespéré.
    Mélenchon se voit en Louise Michel , je ne savais pas que la copine du père Lustucru se prénommait Louise !

  • Le 23 mars 2012 à 10:52 En réponse à : Mélenchon, et après ?

    mélenchon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Le 23 mars 2012 à 10:05, par Dieu le père En réponse à : Mélenchon, et après ?

    Et Bayrou !!! Vous avez oublié Bayrou.
    Craignez son courroux !!!

0 | 5 | 10