Le retour de Nicolas Lambert

par L’équipe de Fakir 13/11/2015

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Arès le pétrole et le nucléaire, la compagnie Un pas de côté s’attaque aux ventes d’armes

Nicolas Lambert et la compagnie Un pas de côté reviennent avec « Le maniement des larmes ».

Bon, c’est vrai, on a pas encore eu le temps de le voir, mais on a beaucoup aimé les deux premiers opus : « Elf, la pompe Afrique » et « Avenir radieux, une fission française ». Le premier dénonce les rapports entre justice, pétrole et Françafrique à travers le procès de la multinationale, le deuxième s’attaque à la confiscation du débat public autour des questions liées à l’atome.

Ne restait plus que les ventes d’armes pour clore cette trilogie Bleu, Blanc, Rouge. C’est chose faites avec ce dernier spectacle, de l’affaire Karachi à l’exécution de Kadhafi.

Pour l’instant, c’est à voir au théâtre Le grand parquet, à Paris, du 18 novembre au 20 décembre.

Pour les autres dates, allez sur leur site

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 1er mars à 12:40, par Golfand En réponse à : Le retour de Nicolas Lambert

    Bonjour,
    Je vois quelques coquilles :
    A[p]rès
    C’est chose faite[s]
    Si vous le souhaitez, je peux vous corriger les textes avant de les mettre sur le site. Je suis correctrice à la retraite et je corrige et peaufine les traductions du site Les Crises d’Olivier Berruyer (bénévolement, bien sûr). Non je ne suis pas de la police ! J’ai beaucoup beaucoup aimé votre film, puis j’ai découvert vos articles sur Austin , Kleist, dans lesquels je retrouve ma vision (marxiste tendance Groucho) de la littérature.
    Très cordialement

    Jacqueline Golfand