Casino : le PDG soutenu par la CGT ?

par François Ruffin 25/04/2011

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

On a besoin de vous

Le journal fakir est un journal papier, en vente dans tous les bons kiosques près de chez vous. Il ne peut réaliser des reportages que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Quand le PDG d’une multinationale se réclame, devant les contestataires, du soutien de la CGT, on se pose quand même des questions…

« Quand j’ai vu, cher Monsieur Ruffin, que sur votre blog vous mentionniez la CGT, je me suis interrogé, je me suis demandé : ‘Est-ce que la CGT soutient Monsieur Ruffin ?’ »

C’est Jean-Charles Naouri, PDG du groupe Casino, qui me répondait ainsi, depuis la tribune de son Assemblée générale des actionnaires. Et de poursuivre :

« Nous avons questionné la CGT. Nous avons appelé la fédération [commerce] de la CGT et nous avons appelé la CGT de Casino. La CGT nous a dit d’une manière extrêmement claire que vous aviez été reçus par deux fois à la fédération et qu’ils avaient été clairs avec vous pour dire qu’ils ne partageaient pas vos façons d’agir et de penser. Que si vous agissiez aujourd’hui, lors de l’AG de Casino, les choses sont claires : la fédération CGT ne soutient, ni ne reconnaît votre action, et ne veut pas être l’objet d’une manipulation. Ce sont ses termes. Ça clarifie un point qui est, au fond, votre soutien social au sein de l’entreprise. »

On ne va pas se la raconter, franchement : quand on se prend ça dans la face, en pleine AG, ça fait mal au derrière. On est déjà au cœur de la forteresse, entourés par un millier d’actionnaires hostiles, avec une centaine de vigiles devant nous, tout le staff de la multinationale qui détient l’argent et tient les micros, bon, comme adversaire, ça suffit largement. On n’a pas besoin, en plus, d’un coup poignard dans le dos. De se voir accusé de « manipulation », et quasiment d’avoir volé le logo, soi-disant par la CGT.

Bon.

On a mieux à faire, aujourd’hui. Il fait beau dehors, un petit foot nous tente bien, ou ouvrir un bouquin sur une pelouse au soleil. Mais quand un grand patron se réclame du soutien d’un syndicat, et d’un syndicat de lutte, ça mérite quand même qu’on clarifie cette embrouille. Qu’on démêle les mensonges du PDG. Qu’on rentre dans les arrière-cuisines syndicales.

1 – la CGT gérant Casino

Quel logo nous utilisons sur notre « déclaration commune » ? Celui de la « CGT gérant Casino ». Comment se l’est-on procuré ? Par Yann Coeuru, le trésorier du syndicat « CGT gérant Casino ». Car c’est avec eux, avec le secrétaire de ce syndicat, Jean-Pierre Naert, avec ses collègues syndicalistes, Sylvain Sannier, Joël Anrès – et d’autres anciens syndiqués, comme Christophe Léger – que fut rédigé le point n°3 de ce texte. Qui les concerne directement. Lors de nos échanges (si une enquête plus policière semble nécessaire, je dispose des courriels), eux n’ont posé qu’une condition : qu’aucun tract avec le logo « CGT gérant Casino » ne soit diffusé à l’intérieur de l’AG – ce que nous avons respecté.

Du coup, on est donc tombé des nues devant l’annonce de M. Naouri. Parce que ces cégétistes n’avaient reçu aucun coup de fil du grand Jean-Charles, ou de ses sbires. Parce qu’ils ne soutenaient pas seulement cette action : ils la menaient à nos côtés, ils prenaient la parole devant la tribune, ils se faisaient jeter dehors tout comme nous – et ceux qui ne sont pas venus, c’est simplement par souci familial, par trop plein de boulot, parce que le billet de train coûte cher, etc. Et eux les premiers, à la sortie de l’AG, se sont sentis « écœurés », « stupéfaits », « révoltés ».

C’est toute la subtilité de M. Naouri. Quand le PDG affirme « Nous avons questionné la CGT », il ne parle nullement des gérants – qui sont pourtant au premier rang. Mais plutôt de « la fédération [commerce] de la CGT » et de « la CGT de Casino » – qui, les choses sont bien faites, sont représentées par un seul et même homme : M. Thierry Ménard.

2 – les appels « aux » CGT

Logiquement, on a donc appelé M. Thierry Ménard. Comme il n’a pas décroché, on a laissé un message sur son répondeur : « Je voulais savoir si M. Jean-Charles Naouri ment, ou si vous considérez effectivement comme une ‘manipulation’ le fait que des gérants interpellent leur PDG sur une question sociale en assemblée générale des actionnaires ? Et si vous désavouez vraiment cette action ? » Nous n’avons pas obtenu de réponse pour l’instant. Aussitôt qu’on a des nouvelles, on vous les rapportera.

On a contacté également sa « supérieure » (avec beaucoup de guillemets), Michèle Chay, « secrétaire générale de la CGT commerce et services ». Même question. Sa réponse nous est parvenue par le biais d’un communiqué, on ne peut plus clair :

« Le PDG Casino prendrait-il ses rêves pour des réalités ? », c’est titré. Et plus loin : « Notre fédération tient à affirmer que ni Monsieur Naouri, ni aucun membre de la direction Casino, n’ont pris contact avec la direction générale de la fédération. Par conséquent, nous tenons à démentir les propos qui ont été tenus par Monsieur Naouri, ceux-ci sont mensongers. Les gérants non salariés et les salariés Casino ont des revendications légitimes à faire valoir auprès de leurs dirigeants. Il est donc naturel et normal qu’ils les expriment. Les tentatives d’instrumentalisation et de divisions orchestrées par Monsieur Naouri ne sont pas acceptables et tolérables. » Vous pouvez lire la totalité du texte ici.

L’année prochaine, si ça se trouve, la fédération CGT commerce viendra directement filer un coup de main aux gérants en assemblée générale des actionnaires !

Si Jean-Charles Naouri en est réduit à ces piteux stratagèmes, c’est qu’il le devine déjà :

À la fin, c’est nous qu’on va gagner !

S’abonner au journal Fakir

Écrire un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Vos commentaires

  • Le 3 août 2011 à 16:49, par MdR En réponse à : Casino : le PDG soutenu par la CGT ?

    Naouri a copié un système mis au point a la RATP et SNCF , le droit syndical, il file aux syndicats des moyens en relèves, argent etc ,etc au dela du code du travail et abrogeable périodiquement, il ne faut pas s’étonner si ils ne mordent plus la main qui les nourrit ,sauf en faisant un peu semblant pour des questions électoralistes !

  • Le 25 juin 2011 à 13:41, par Karikou En réponse à : Casino : le PDG soutenu par la CGT ?

    d’après des informations au sein de la CGT Casino ,Mr Menard est fortement contesté j’ai même cru comprendre qu’ils est prié d’aller voir ailleurs, au moins cela démontre combien la CGT Casino est un syndicat propre.

  • Le 16 juin 2011 à 21:16, par jahma En réponse à : Casino : le PDG soutenu par la CGT ?

    Bravo les gars pour votre action ! Bravo de ne pas vous démotiver devant ces coups -bas. On a besoin de vous alors un grand merci !