« Le problème, c’est vous »

Militant sans être chiant : sacré défi ! On fait ce qu’on peut, à Fakir. Alors, quand le leader de (...)

Les lycéens récompensent Fakir !

« Comment ils nous ont volé le football » reçoit le Prix lycéen du livre d’économie et de sciences (...)

Merci patron ! Mode d’emploi

Avec ce film, je voulais juste raconter une fable, sans grand discours à l’intérieur. N’empêche (...)

Tafta : le cul sur un volcan

« L’Europe doit être toujours plus démocratique », promet José Manuel Barroso. Nous avons l’occasion (...)

Agir avec Fakir

Rencontre Nuit debout / CGT

Une délégation de Nuit debout a rencontré, ce jeudi 28 avril à midi, Philippe Martinez et Catherine (...)

Serge Halimi : « Tafta : cette victoire, arrachons-la »

« Il y a environ deux ans, Le Monde diplomatique a publié un article de Thomas Frank titré « (...)

Nuit debout : « Non à la loi El Khomri et à son monde ! »

À Notre-Dame-des-Landes, les zadistes s’accrochent à leur bocage : contre l’aéroport d’abord. Eh (...)

Merci Renault !

Prestataire de Renault, « Henri » est mis à pied, et en voie de licenciement, à cause de Merci (...)

Le Journal

Merci patron ! Mode d’emploi

Par François Ruffin 02/05/2016

« J’ai fantaisie De mettre dans ma vie Un p’tit brin de fantaisie Youpi, youpi ! » Les moteurs de la création sont rarement, voire jamais, purement politiques. Mais souvent plus intimes, personnels. A l’automne 2012, je m’ennuie, morose dans une France morose, le moral dans les chaussettes. Selon la méthode Coué, je me passe en boucle cette chanson de (...)

« J’ai fantaisie De mettre dans ma vie Un p’tit brin de fantaisie Youpi, youpi ! » Les moteurs de la création sont rarement, voire jamais, purement politiques. Mais souvent plus intimes, personnels. A l’automne 2012, je m’ennuie, morose dans une France morose, le moral dans les chaussettes. Selon la méthode Coué, je me passe en boucle cette chanson de Bobby Lapointe. Plutôt que la dépression, je tente le rebond, la conversion de ma tristesse en humour. Artura, à Fakir, me floque un tee-shirt « I love Bernard », et vogue la (...)

« Le problème, c’est vous »

Par François Ruffin 03/05/2016

J’avais pondu un édito sur la décroissance et la CGT, la fécondation et la sortie de l’euro, le sectarisme et l’opportunisme, où je citais Pascal et Jaurès, et je terminais sur Pablo Iglesias, le leader de Podemos. Les copains ont trouvé ça chiant. Ils avaient pas tort, je crains. Alors, je vais juste garder Pablo Iglesias, parce qu’il adresse à la (...)

J’avais pondu un édito sur la décroissance et la CGT, la fécondation et la sortie de l’euro, le sectarisme et l’opportunisme, où je citais Pascal et Jaurès, et je terminais sur Pablo Iglesias, le leader de Podemos. Les copains ont trouvé ça chiant. Ils avaient pas tort, je crains. Alors, je vais juste garder Pablo Iglesias, parce qu’il adresse à la gauche, par-delà les Pyrénées, une leçon de politique : comprendre notre peuple d’abord. Et en plus, lui, au moins, il est pas chiant : Il faudrait préciser ici que c’est Iglesias qu’on cite (...)

  • Merci patron ! Mode d’emploi

    02/05/2016

    Avec ce film, je voulais juste raconter une fable, sans grand discours à l’intérieur. N’empêche que, à l’extérieur, on (...)

  • Tafta : les tribunaux du diable

    23/04/2016

    L’ « ISDS », c’est quoi ce machin ? C’est une justice spéciale pour les multinationales. Pour qu’elles gagnent à la fin. (...)

Tout voir
Les Livres

Les lycéens récompensent Fakir !

03/05/2016

« Un livre très intéressant et enrichissant, accessible à tout le monde, même à ceux qui n’ont pas d’affection pour ce sport » (Shany, lycée Baudelaire, Cran-Gevrier). « Sans hésitation je recommande ce livre, facile à lire en plus d’être drôle » (Aurélie, lycée Théophile Gautier, Tarbes). « Comment (...)

03/05/2016

« Un livre très intéressant et enrichissant, accessible à tout le monde, même à ceux qui n’ont pas d’affection pour ce sport » (Shany, lycée Baudelaire, Cran-Gevrier). « Sans hésitation je recommande ce livre, facile à lire en plus d’être drôle » (Aurélie, lycée Théophile Gautier, Tarbes). « Comment critiquer un tel livre si captivant, drôle et émouvant ? » ’Laura, lycée Poincaré, Nancy). Notre petit bouquin Comment ils nous ont volé le football concourait cette année pour le Prix lycéen du livre d’économie et de sciences sociales. Et il l’a emporté (...)

Tout voir