Le grand bond en arrière écologique

On va sauver la planète grâce « aux marchés », main dans la main avec « le secteur financier ». (...)

Le cliquetis du progrès

Signe des temps : à Gare du Nord, un panneau d’informations disparaît. Remplacé par des pubs : le (...)

Cochons : « Un marché fou et furieux » (3)

Jean-Pierre Joly nous reçoit dans son marché au cadran, à Plérin. En quelques minutes, des dizaines (...)

Les pious-pious du CAC40

Besançon, lundi 11 janvier.

Agir avec Fakir

Merci patron ! débarque en Méditerranée !

Cet été, Fakir anime vos congés ! Et débarque en Méditerranée pour vous diffuser Merci patron ! (...)

Opération « Nous ne voterons plus PS ! »

En ligne de mire : le 7 juin. Partout en France, devant les fédérations du PS, nous pouvons (...)

Le Journal

Jacqueries en Picardie

Par François Ruffin 15/07/2016

J’ai reçu ce bouquin en service de presse : Le Temps des révoltes, de Anne Steiner (éditions L’Echappée). D’habitude, les SP (« service de presse » ça veut dire), j’y jette un œil, mais sans enthousiasme. D’abord parce que j’ai un libraire, que je choisis mes livres, que je les commande, et que j’aime les payer. Ensuite parce que, en toute franchise, on (...)

J’ai reçu ce bouquin en service de presse : Le Temps des révoltes, de Anne Steiner (éditions L’Echappée). D’habitude, les SP (« service de presse » ça veut dire), j’y jette un œil, mais sans enthousiasme. D’abord parce que j’ai un libraire, que je choisis mes livres, que je les commande, et que j’aime les payer. Ensuite parce que, en toute franchise, on reçoit pas mal de trucs chiants, ou très militants, genre « Une nouvelle Théorie pour la Décroissance Socialiste », et rien que le titre, je peine à aller au bout. Je feuillette Le Temps (...)

« Les riches n’abandonnent que face à une menace sociale »

Par François Ruffin 16/07/2016

Il y a deux ans, à peu près, je rencontrais, à York, l’épidémiologiste Richard Wilkinson, auteur de Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous. Et toute la séquence Air France / Goodyear m’a fait repenser à ça, à la fin de notre discussion. Je revêtais ma tenue « I love Bernard », pour évoquer avec lui mon patron préféré, le PDG du groupe LVMH, que je voulais (...)

Il y a deux ans, à peu près, je rencontrais, à York, l’épidémiologiste Richard Wilkinson, auteur de Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous. Et toute la séquence Air France / Goodyear m’a fait repenser à ça, à la fin de notre discussion. Je revêtais ma tenue « I love Bernard », pour évoquer avec lui mon patron préféré, le PDG du groupe LVMH, que je voulais « sauver de lui-même » : F.R. : Quand j’ai lu votre livre, je me suis dit, « Tiens, voilà une thérapie pour Bernard Arnault », parce qu’il paraît tellement triste, tellement hors du (...)

  • Le « miracle » des congés payés

    17/07/2016

    C’est un travail en cours qu’on publie ici. Moins un article qu’une ébauche, imparfaite, inachevée — nous indiquerons (...)

  • Jacqueries en Picardie

    15/07/2016

    Les Goodyear et les Contis, c’est pas nouveau en Picardie. C’est de la gnognotte, même, comparé aux anciens, à lire Le (...)

  • Les pious-pious du CAC40

    14/07/2016

    Besançon, lundi 11 janvier. Sa femme est abonnée à Fakir. Une rouge. Ca s’engueulait souvent à la maison. Parce que (...)

  • Vive le plan (populaire) !

    13/07/2016

    Avec Fabrice Lallement, délégué CGT et écolo, on interroge Jean Gadrey, économiste et objecteur de croissance. Et on (...)

Tout voir
Les Livres

Les lycéens récompensent Fakir !

Les lycéens récompensent Fakir !

03/05/2016

« Un livre très intéressant et enrichissant, accessible à tout le monde, même à ceux qui n’ont pas d’affection pour ce sport » (Shany, lycée Baudelaire, Cran-Gevrier). « Sans hésitation je recommande ce livre, facile à lire en plus d’être drôle » (Aurélie, lycée Théophile Gautier, Tarbes). « Comment (...)

03/05/2016

« Un livre très intéressant et enrichissant, accessible à tout le monde, même à ceux qui n’ont pas d’affection pour ce sport » (Shany, lycée Baudelaire, Cran-Gevrier). « Sans hésitation je recommande ce livre, facile à lire en plus d’être drôle » (Aurélie, lycée Théophile Gautier, Tarbes). « Comment critiquer un tel livre si captivant, drôle et émouvant ? » ’Laura, lycée Poincaré, Nancy). Notre petit bouquin Comment ils nous ont volé le football concourait cette année pour le Prix lycéen du livre d’économie et de sciences sociales. Et il l’a emporté (...)

Tout voir