L’ambition buissonnière

On fait quoi, maintenant ? Des journalistes, voire des militants, ont déjà le regard pointé vers (...)

Chers amis, chers lecteurs, chers Fakiriens

J’éditorialise avec deux de tension, et je vous présente ma démission. En bas de cette page, je (...)

Agir avec Fakir

Tchio Fakir : « Macron, Robin des bois à l’envers ! »

ll prend aux pauvres pour donner aux riches. Il renforce les forts, il affaiblit les faibles. (...)

Le Journal

L’ambition buissonnière

Par François Ruffin 19/09/2017

« Ruffin 2022 ! » On lit de ces âneries, sur Facebook ! « La relève est prête après JLM. » Et la presse, à l’occasion, met en scène ces salades : « Ruffin fait de l’ombre à Mélenchon », prétend Le Figaro. Franchement, cet horizon 2022 ne m’intéresse pas. Et pour tout dire, il me paraît inquiétant, navrant, qu’il hante déjà les rédactions, et même des militants. (...)

« Ruffin 2022 ! » On lit de ces âneries, sur Facebook ! « La relève est prête après JLM. » Et la presse, à l’occasion, met en scène ces salades : « Ruffin fait de l’ombre à Mélenchon », prétend Le Figaro. Franchement, cet horizon 2022 ne m’intéresse pas. Et pour tout dire, il me paraît inquiétant, navrant, qu’il hante déjà les rédactions, et même des militants. D’abord, parce que je ne suis pas résigné à subir Macron durant cinq années. J’espère bien que, dans les temps à venir, l’actu se révelera houleuse, et qu’on lui imposera par exemple (...)

  • Vive le dopage !

    05/06/2017

    Et voilà cinq millénaires que les athlètes se dopent, au pinard hier, aux anabolisants aujourd’hui, en passant par (...)

  • Plus tabou que le sexe

    03/06/2017

    Et si on embauchait des photographes publics ? Vingt mille ? Pour quoi faire ? Pour que le travail ne tombe plus (...)

Tout voir
Les Livres

On a fait un rêve : la gauche décomplexée !

On a fait un rêve : la gauche décomplexée !

06/01/2017

Retrouvez-le directement sur notre boutique en ligne ! « Mon ennemi a un visage, et même un nom, et pour tout dire, il sent un peu l’urine ! » Dans son discours de victoire sur la place Stalingrad, François Hollande a déclaré la guerre aux riches : « Liliane Bettencourt, Bernard Arnault, Serge (...)

06/01/2017

Retrouvez-le directement sur notre boutique en ligne ! « Mon ennemi a un visage, et même un nom, et pour tout dire, il sent un peu l’urine ! » Dans son discours de victoire sur la place Stalingrad, François Hollande a déclaré la guerre aux riches : « Liliane Bettencourt, Bernard Arnault, Serge Dassault, vous pouvez trembler. I’m very dangerous ! » Le président socialiste n’entend pas « laisser une poignée de vieillards ou de tradrs dégénérés prendre en otage une population entière ». Après l’élection présidentielle de 2012, Valéry Chartier a (...)

  • Les lycéens récompensent Fakir !

    « Comment ils nous ont volé le football » reçoit le Prix lycéen du livre d’économie et de sciences sociales. « Accessible (...)

Tout voir