Loi Travail : le dernier coup de rein !

Jeudi, Filoche m’a appelé : « Ca sent bon, il m’a dit, on va gagner ! » Je me méfie de ses (...)

Censure des Joffrin : 364 jours par an !

« Médias, patrons et dirigeants de droite se sont choisis un homme de gauche sur mesure : Laurent (...)

Montebourg, l’homme qui retourne sa marinière

Montebourg signe son retour et, hier, BFM-TV insistait pour que je lui apporte mon soutien. « Je (...)

Emmanuel Todd : « Priver le PS de son dernier rempart : les frondeurs »

Todd revient sur le PS, avec cette fois les frondeurs dans le collimateur. Et moi aussi, j’en ai (...)

Agir avec Fakir

Laurent Binet  : « Le parti des rentiers contre les travailleurs  »

Fakir a demandé à des intellectuels, des artistes, des auteurs, d’écrire quelques lignes sur le (...)

Loi Travail : le dernier coup de rein !

Jeudi, Filoche m’a appelé : « Ca sent bon, il m’a dit, on va gagner ! » Je me méfie de ses (...)

Appel aux graphistes : « Nous ne voterons plus PS »

Sur terre, sur mers et dans les airs, Fakir va lancer une méga-campagne « Nous ne voterons plus (...)

Le Journal

Montebourg, l’homme qui retourne sa marinière

Par François Ruffin 17/05/2016

« Je voudrais féliciter toute l’équipe de militants, syndicalistes, qui ont réussi ces résultats extraordinaires, je voudrais dire que la parole que vous portez n’est pas une parole seulement locale ou dans une filière industrielle, elle signifie aujourd’hui le retournement de valeurs, de tendances que nous devons imposer à l’économie (...)

« Je voudrais féliciter toute l’équipe de militants, syndicalistes, qui ont réussi ces résultats extraordinaires, je voudrais dire que la parole que vous portez n’est pas une parole seulement locale ou dans une filière industrielle, elle signifie aujourd’hui le retournement de valeurs, de tendances que nous devons imposer à l’économie aujourd’hui. » Durant la primaire, Arnaud Montebourg a également fait le pèlerinage chez les Goodyear. Micro en main, au milieu des tee-shirts CGT « Goodyear Amiens, patrons voyous », il (...)

L’Angle Eco : « Je ne servirai pas d’alibi »

Par François Ruffin 19/05/2016

Bonjour Monsieur Lenglet, bonjour Monsieur Delbos. Vous m’avez invité pour votre première émission de L’Angle Eco, qui sera diffusée le mardi 31 mai. Je vous en remercie, mais je décline cette invitation. Je pourrais arguer que le thème retenu, « les inégalités entre générations », n’est pas dans mes cordes, que j’y préfère les « inégalités » tout (...)

Bonjour Monsieur Lenglet, bonjour Monsieur Delbos. Vous m’avez invité pour votre première émission de L’Angle Eco, qui sera diffusée le mardi 31 mai. Je vous en remercie, mais je décline cette invitation. Je pourrais arguer que le thème retenu, « les inégalités entre générations », n’est pas dans mes cordes, que j’y préfère les « inégalités » tout court, une archaïque lecture « capital / travail ». Mais bon, comme je suis journaliste, c’est-à-dire « bon à rien et touche à tout », j’aurais pu m’accommoder de ce sujet, le détourner un peu (...)

Censure des Joffrin : 364 jours par an !

Par François Ruffin 27/05/2016

C’était la routine, ce jeudi soir, au journal de France Inter à 19 h : « Les violences en manif », « la radicalisation », « les pompistes, qui sont en première ligne pour recevoir la colère des automobilistes », etc. Puis le présentateur, Alain Passerel, s’engage franchement : « Il n’y a pas que d’essence dont ont été privés les Français aujourd’hui. (...)

C’était la routine, ce jeudi soir, au journal de France Inter à 19 h : « Les violences en manif », « la radicalisation », « les pompistes, qui sont en première ligne pour recevoir la colère des automobilistes », etc. Puis le présentateur, Alain Passerel, s’engage franchement : « Il n’y a pas que d’essence dont ont été privés les Français aujourd’hui. L’absence de quotidiens nationaux dans les kiosques ce matin. Sauf un bon élève, L’Humanité, qui ne s’est pas fait prier pour publier la tribune de Philippe Martinez, le secrétaire général de (...)

Tout voir
Les Livres

Les lycéens récompensent Fakir !

03/05/2016

« Un livre très intéressant et enrichissant, accessible à tout le monde, même à ceux qui n’ont pas d’affection pour ce sport » (Shany, lycée Baudelaire, Cran-Gevrier). « Sans hésitation je recommande ce livre, facile à lire en plus d’être drôle » (Aurélie, lycée Théophile Gautier, Tarbes). « Comment (...)

03/05/2016

« Un livre très intéressant et enrichissant, accessible à tout le monde, même à ceux qui n’ont pas d’affection pour ce sport » (Shany, lycée Baudelaire, Cran-Gevrier). « Sans hésitation je recommande ce livre, facile à lire en plus d’être drôle » (Aurélie, lycée Théophile Gautier, Tarbes). « Comment critiquer un tel livre si captivant, drôle et émouvant ? » ’Laura, lycée Poincaré, Nancy). Notre petit bouquin Comment ils nous ont volé le football concourait cette année pour le Prix lycéen du livre d’économie et de sciences sociales. Et il l’a emporté (...)

Tout voir